• La Grande Commission - Qu'est-ce que cela signifie vraiment ?

    La Grande Commission - Qu'est-ce que cela signifie vraiment ?

    Site: 119ministries.com/

     

    Partout dans le monde, les croyants promeuvent la "Grande Commission" comme la mission et le but de "L'Église". Mais pourquoi ne faisons-nous pas la Grande Commission comme Jésus (Yéchoua) l'a demandé ?

    Jésus nous a dit d'enseigner à toutes les nations à obéir à tout ce qu'Il a commandé, mais il y a un commandement que la plupart refuse d'enseigner.

    Voulons-nous vraiment obéir à la Grande Commission après avoir appris ce que cela signifie vraiment ? On devrait, mais pourquoi pas ?

     

    Matthieu 28:19-20
    "Allez donc, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et leur enseignant à obéir à tout ce que je vous ai prescrit. Et je suis avec vous pour toujours, jusqu'à la fin des temps."

     

    Résultat de recherche d'images pour "image la grande commission"

     

    C'était le dernier commandement que Jésus (Yéchoua) avait donné à ses disciples avant son ascension. Il est considéré comme l'un des commandements les plus importants jamais prononcés par Jésus et constitue le cadre fondateur de la plupart des énoncés de vision et de mission des Églises chrétiennes dans le monde entier. 

    Ma question est la suivante : voulons-nous vraiment faire ce que Jésus a commandé dans la Grande Commission, et si nous le faisons, pourquoi ne le faisons-nous pas ?

     

    Il y a en réalité deux parties qui  composent ce que l'on appelle communément la "Grande Commission de Jésus-Christ".
    1) Allez dans toutes les nations, et baptisez de nouveaux disciples.
    2) Apprenez aux nouveaux disciples à obéir à tout ce que je vous ai ordonné (Jésus).

    Jésus est donc très clair sur le fait que tous ses disciples, dans toutes les nations, doivent obéir à tout ce qu'il a commandé.

    Qu'est-ce que Jésus a commandé à ses disciples ?

    Matthieu 23:1-3
    Alors Jésus dit aux foules et à ses disciples : "Les docteurs de la loi et les pharisiens sont assis à la place de Moïse. Vous devez donc leur obéir et faire tout ce qu'ils vous disent. Mais ne faites pas ce qu'ils font, car ils ne pratiquent pas ce qu'ils prêchent.

    Décomposons ce qui précède.
    1) Jésus ordonne à ses disciples d'obéir et de faire tout ce qui est enseigné depuis le siège de Moïse.
    2) Jésus émet un second commandement contrasté de ne pas faire ce que les pharisiens pratiquent réellement, ce qui est contraire à ce qui est prêché dans le siège de Moïse.

    Ce qui est enseigné à partir du siège de Moïse, Jésus nous ordonne directement de l'observer et de le faire. Non seulement nous devons observer et faire ce qui est enseigné depuis le siège de Moïse, mais selon la Grande Commission, nous devons aussi enseigner à TOUTES LES NATIONS à OBSERVER et à FAIRE cela.

    Commençons par ce que Jésus a ordonné à ses disciples de ne pas faire.
    Mais ne faites pas ce qu'ils font, car ils ne pratiquent pas ce qu'ils prêchent.

    Jésus a déclaré que ses disciples ne devraient pas imiter les comportements et les enseignements des scribes et des pharisiens qui sont contraires à ce qui est prêché hors du siège de Moïse. Il y a deux lois dominantes au premier siècle qui méritent une définition scripturaire. (Nous ne discutons pas de lois gouvernementales -romaines)

    1) Dans le siège de Moïse, les pharisiens enseignaient mot pour mot la loi de Dieu écrite par Moïse. C'est la loi de Dieu souvent appelée la loi de Moïse. Ceci est connu comme les 5 premiers livres de notre Bible.

    2) Quand ils ont quitté le siège de Moïse, les pharisiens et les scribes enseignèrent et pratiquèrent ce que l'on appelle la "loi orale" ou le "Talmud". C'est la "tradition des anciens", aussi appelée "commandements et doctrines des hommes". Les pharisiens d'aujourd'hui pratiquent encore ces "lois orales".

    En termes simples, ces "lois orales" sont les lois des hommes (pharisiens) qui ont été inventées pour construire des «barrières»  autour des lois de Dieu. Ils accordaient plus d'importance à la "loi orale" qu'aux lois de Dieu lui-même. Par exemple, la loi de Dieu n'a que quelques commandements spécifiques à Son Sabbat. Les Pharisiens avaient plus de 1400 commandements qu'ils commandaient aux hommes de garder pour aider à "protéger" et "garder" les lois de Dieu. Les Pharisiens ont fait leurs propres lois pour que les gens obéissent afin que les gens ne puissent même pas enfreindre les lois de Dieu. Ainsi, les gens obéissaient réellement aux hommes au lieu de Dieu. C'est une forme d'idolâtrie.

    Les Pharisiens élevaient leurs propres lois au-dessus des lois de Dieu avec leurs "traditions des anciens". C'est précisément la raison pour laquelle Jésus a tenu tant de paroles dures à l'intention des pharisiens.  Il existait aussi une fausse doctrine à laquelle certains pharisiens souscrivaient et qui enseignait que le salut était rendu possible par l'observation des commandements (Actes 15 ; Galates). C'est ce qu'on appelle aujourd'hui le légalisme.

    Jésus lui-même a violé intentionnellement et à plusieurs reprises la "loi orale" des pharisiens directement en face d'eux,histoire de faire remarquer qu'ils commettaient une grave erreur et que les commandements et les doctrines des hommes ne sont  rien en réalité. Les commandements de Dieu sont tout ce qui compte. Voici un exemple où Jésus parle durement aux pharisiens à cause de leur «loi orale».

    Marc 7:6-13
    Il répondit : "Ésaïe avait raison quand il prophétisait sur vous des hypocrites, comme il est écrit : "Ces gens m'honorent de leurs lèvres,mais leurs coeurs sont loin de moi.Ils m'adorent en vain ;leurs enseignements ne sont que des règles enseignées par les hommes.

    Vous avez abandonné les commandements de Dieu et vous vous accrochez aux traditions des hommes." Et il leur dit : "Vous avez une belle façon de mettre de côté les commandements de Dieu pour observer vos propres traditions ! Car Moïse a dit:'Honore ton père et ta mère' et:'Quiconque maudit son père ou sa mère doit être puni de mort'. Mais vous dites que si un homme dit à son père ou à sa mère : " Tout ce que vous auriez pu recevoir de moi est Corban " (c'est-à-dire un don consacré à Dieu), alors vous ne le laissez plus rien faire pour son père ou sa mère. Ainsi vous annulez la parole de Dieu par votre tradition que vous avez transmise. Et tu fais beaucoup de choses comme ça."

    Le seul moment où les Pharisiens avaient vraiment tout à fait raison, c'était lorsqu'ils étaient assis dans le siège de Moïse en train de lire mot pour mot la loi de Moïse. C'est le seul moment où leurs propres préjugés et doctrine n'ont pas violé et compromis la volonté et la doctrine de Dieu. En fait, ils ne parlaient que de la Parole de Dieu. Par conséquent, dans Matthieu 23: 3, Jésus dit simplement de ne pas annuler la Parole de Dieu par nos traditions et nos doctrines, même si elles sont ce qui nous a été transmis.

    Qu'est-ce que Jésus a ordonné à ses disciples de faire ?
    "Les docteurs de la loi et les pharisiens sont assis à la place de Moïse. Vous devez donc leur obéir et faire tout ce qu'ils vous disent."

    Voici une photo d'un siège de Moïse. C'est un véritable siège de pierre dans lequel celui qui y est assis lirait directement et mot pour mot  la Loi de Moïse.

     


    Comment et quand le siège de Moïse a-t-il vu le jour ?
    Comme on pouvait s'y attendre, tout a commencé avec Moïse.

    De l'Exode 18 avant le Mont Sinaï, Moïse enseignait et jugeait d'après la loi transmise oralement par Jéthro (beau-père de Moïse) dans le siège de Moïse :

    Exode 18:13
    Le lendemain, Moïse prit sa place pour servir de juge pour le peuple, et ils l'entourèrent du matin au soir.

    Moïse définit le but et le processus du siège de Moïse comme étant le véhicule pour énoncer la loi de Dieu afin de faire ainsi connaître Sa loi :

    Exode 18:15
    "Moïse dit à son beau-père:'Parce que le peuple vient à moi pour interroger Dieu : Quand ils ont une affaire, ils viennent à moi, et je juge entre les uns et les autres, et je leur fais connaître les lois de Dieu et Ses lois".

    Jethro recommanda à Moïse de partager la responsabilité d'enseigner la loi de Dieu parce que Moïse n'était qu'un seul homme :

    Exode 18:17-18
    Le beau-père de Moïse répondit : "Ce que tu fais n'est pas bon. Vous et ces gens qui viennent à vous ne ferez que vous épuiser. Le travail est trop lourd pour vous ; vous ne pouvez pas le faire seul.

    Moïse a alors rassemblé les anciens sur la base de critères spécifiques et leur a enseigné toute la loi de Dieu afin qu'ils puissent également accomplir le devoir du siège de Moïse :

    Exode 18:20-21
    Enseignez-leur les décrets et les lois, et montrez-leur la façon de vivre et les devoirs qu'ils ont à accomplir. Mais choisissez des hommes capables parmi tout le peuple - des hommes qui craignent Dieu, des hommes dignes de confiance qui haïssent les gains malhonnêtes - et nommez-les comme fonctionnaires sur des milliers, des centaines, des cinquantaines et des dizaines.

    Depuis l'époque de l'Exode, le siège de Moïse a été un véhicule pour enseigner les lois exactes de Dieu (Loi de Moïse) à Son peuple.

    La doctrine chrétienne définit-elle aussi le "siège de Moïse" comme étant la loi de Moïse telle qu'elle est enseignée dans les Écritures de l'Exode au premier siècle ? Oui, en voici un échantillon :
    La Bible d'étude de Genève :
    "(1) Nous devons écouter tout ce que la parole de Dieu nous enseigne vraiment, même par des maîtres méchants, mais d'une manière telle que nous nous abstenions de leur mauvais comportement."

    Le Nouveau Testament du Peuple :
    23:2 Asseyez-vous à la place de Moïse. sont les exposants de la loi de Moïse."
    Notes de Wesly : " 23:2 Les scribes sont assis à la place de Moïse, c'est-à-dire qu'ils lisent et expliquent la loi de Moïse, et qu'ils en sont les maîtres désignés ".

    Scofield :
    Cf. Esdras 7:6,25,26. Les disciples de Jésus devaient honorer la loi (de Moïse), mais pas ses maîtres hypocrites.

    Jamieson-Fausset-Brown Bible Commentary :
    dans le siège de Moïse, c'est-à-dire comme interprètes de la loi donnée par Moïse.
    Les commentaires et les érudits chrétiens s'accordent à dire que le siège de Moïse était bien la loi de Moïse et que les disciples avaient reçu de Jésus l'ordre de garder la loi de Moïse.

    Alors qu'est-ce que tout cela signifie ?
    Cela signifie simplement ce que Jésus a ordonné. Jésus a clairement ordonné à ses disciples d'OBSERVER et de FAIRE la loi de Moïse (Matthieu 23:1-3). Personne ne le conteste.

    Jésus a également ordonné à ses disciples d'enseigner à TOUTES LES NATIONS d'obéir TOUT ce qui a été commandé par Jésus. Personne ne le conteste. DONC, APPLIQUONS PLEINEMENT CE QUE JÉSUS NOUS ENSEIGNE ET NOUS COMMANDE :

    En tant que disciples, nous devons aller dans TOUTES les NATIONS et enseigner à TOUTES LES NATIONS d'Obéir à TOUT ce que Jésus nous a COMMANDÉ, ce qui, bien sûr, INCLUT la LOI DE MOÏSE. (Matthieu 28:19:20)

    Vraiment ? Jésus veut que nous OBSERVONS et FAISONS la loi de Moïse ET enseignons à TOUTES LES NATIONS À OBÉIR ?

    Cela ne devrait pas être si surprenant, car Jésus l'a dit :
    Matthieu 5:17-19
    Ne croyez pas que je sois venu pour détruire la loi ou les prophètes : Je ne viens pas pour détruire, mais pour accomplir. En effet, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront pas, un seul mot ou un seul titre ne s'écartera point de la loi, jusqu'à ce que tout (la loi et les prophètes) soit accompli. Quiconque enfreindra l'un de ces plus petits commandements, et enseignera aux hommes à le faire, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais quiconque le fera et l'enseignera, sera appelé grand dans le royaume des cieux.

    Jésus s'est dit lui-même qu'aucun des commandements de Dieu ne devait être "aboli" ou "mis fin à" jusqu'à ce que la Loi et les prophètes soient accomplis et que le Ciel et la Terre disparaissent. Le Ciel et la Terre disparaissant et se renouvellant est le dernier événement prophétique prédit dans l'Écriture.

    Isaïe 65:17
    "Voici, je vais créer de nouveaux cieux et une nouvelle terre. On ne se souviendra pas des premières choses, et on ne s'en souviendra pas non plus.

    Apocalypse 21:1
    Alors je vis un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la première terre étaient morts,

    Veuillez noter que cet événement n'a manifestement pas encore eu lieu.
    Jésus déclare que toute la loi de Dieu existera au MOINS jusqu'au jour où le Seigneur le déclare :

    Apocalypse 21:5-6
    Celui qui était assis sur le trône dit : "Je fais tout nouveau !" Puis il dit : "Écris ceci, car ces paroles sont dignes de foi et vraies." Il m'a dit : "C'est fait. Je suis l'Alpha et l'Oméga, le Début et la Fin.

    L'œuvre de Christ sur la croix pour notre salut est terminée (Jean 19:30), mais le Seigneur n'a pas encore fini avec ce qui a été dit dans toute Sa Loi et Ses Prophètes jusqu'à ce qu'Il dise "cela est fait", ce qui est signalé par le nouveau ciel et la nouvelle terre. Si cette Écriture est vraie, alors quelle gymnastique scripturaire certains enseignants emploient-ils pour éviter une telle conclusion ?

    S'ils touchent le verset, ça crée un désordre embarrassant. Certains enseignent que dans Matthieu 5:17, "accomplir" signifie "mettre et finir à" ou "finir". Ceci est fait, de leur propre aveu, pour éviter l'enseignement clair de Jésus qu'aucun des commandements de Dieu ne doit s'éloigner de la loi et pour préserver leurs mauvaises interprétations des lettres de Paul.

    Si cette interprétation est effectivement vraie, nous devrions être capables d'appliquer cet enseignement à l'Écriture et cela devrait avoir un sens logique, car Dieu n'est pas l'auteur de la confusion. Il nous est ordonné de tester toutes choses et de ne nous accrocher qu'à ce qui est bon (1 Thes. 5:20) Testons l'enseignement que "accomplir" signifie "mettre et finir" ou "finir" au lieu de "accomplir" signifiant simplement "remplir le sens entier et complet" de la loi de Dieu, comme en témoigne Jésus en sortant de la vraie interprétation (non pharisienne) de la loi de Dieu.

    Le mot "accomplir" en Mt 5,17 peut-il signifier "mettre fin à" ?

    Matthieu 5:17
    "Ne croyez pas que je sois venu pour détruire la loi ou les prophètes : Je ne viens pas pour détruire (la loi), mais pour "mettre fin (à la loi)".

    Hein ?

    Matthieu 5:18
    En effet, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront pas, un seul mot ou un seul titre ne s'écartera point de la loi, jusqu'à ce que tout (la loi et les prophètes) soit accompli.

    Double, hein ?

    Matthieu 5:19
    Quiconque enfreindra l'un de ces plus petits commandements (auxquels je viens de mettre fin), et enseignera aux hommes à le faire, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais quiconque les fera et les enseignera (même si je leur ai mis fin), sera appelé grand dans le royaume des cieux.

    Triple, hein ?

    Il n'y a que deux interprétations possibles de "accomplir" dans Matthieu 5:17.
    1) L'un est que Jésus est venu "accomplir la véritable signification de la loi de Dieu", que les pharisiens ont polluée par leur loi orale. Cela a du sens parce que c'était le point et le but de tout enseignement de Jésus lorsqu'il était à proximité des Pharisiens. C'est pour nous instruire correctement de la manière dont Dieu veut que nous marchions dans Sa loi et non de la manière dont les hommes veulent que nous marchions dans la loi de Dieu.

    2) Ou "accomplir" en Matthieu 5:17 signifie "achever, achever ou mettre fin". Il suffit d'insérer cette définition dans le contexte de l'Écriture pour constater à quel point une telle interprétation est illogique et absurde.

    Techniquement basée sur une interprétation littérale du grec, l'une ou l'autre interprétation est acceptable :

    G4137 pleroo play-ro'-o de G4134 ;
    faire plein, c'est-à-dire (littéralement) entasser (un filet), niveler (un creux), ou (au sens figuré) meubler (ou imprégner, diffuser, influencer), satisfaire, exécuter (un bureau), finir (une période ou une tâche), vérifier (ou coïncider avec une prédiction), etc:--achever, X après, (être) compléter, terminer, mourir, remplir (remplir), remplir, (être, faire) venir, prêcher pleinement, parfait, approvisionnement (de forts).

    La seule interprétation du mot "accomplir" qui s'adapte au contexte et évite les absurdités logiques est de comprendre que Jésus enseigne qu'Il va faire prêcher la loi de Dieu en plénitude ou en plénitude.

    Jésus est venu prêcher pleinement la loi de Dieu.
    Il nous a enseigné tout le sens de la loi de Dieu.
    Cela ne correspond-il pas parfaitement au ministère de Jésus ? Jésus enseignait, marchait, pratiquait, obéissait et vivait la loi de Moïse. N'avons-nous pas reçu l'ordre de marcher comme Jésus a marché ?

    1 Jean 2:6
    Celui qui dit qu'il demeure en lui doit lui-même marcher de la même manière qu'il a marché.

    Ainsi, si Jésus nous a ordonné d'observer et de faire la loi de Moïse, d'enseigner à toutes les nations à obéir à la loi de Moïse, et qu'Il nous a enseigné que la loi de Moïse existerait jusqu'à la toute fin, alors pourquoi ne le faisons nous pas ?

    Sérieusement.

    Je ne peux poser cette question qu'en réponse :
    Voulons-nous vraiment faire ce que Jésus nous a commandé et si nous le faisons, alors pourquoi ne le faisons-nous pas ?

    Si nous aimons vraiment Jésus, alors nos cœurs et nos esprits voudront obéir avec empressement à chacun des commandements de Dieu :

    Jean 14:15
    Si tu m'aimes, garde mes commandements.

    Aimer Dieu est en fait défini comme garder les commandements de Dieu :

    2 Jean 1:6
    Et ceci est l'amour, que nous marchions selon ses commandements. C'est le commandement, comme vous l'avez entendu dès le commencement, que vous devez y marcher.

    Alors quand Jésus a dit :

    Matthieu 22:37-38
    Jésus lui dit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement.

    Jésus déclare simplement que nous devons garder les commandements de Dieu de tout notre cœur, âme et esprit. C'est ainsi que nous aimons Dieu. La grâce de Dieu, qui est le pardon de notre violation de la loi (le péché) quand nous nous trompons, est la démonstration de l'amour de Dieu pour nous.

    Notre respect de la loi de Dieu dans toute la mesure de nos capacités est une démonstration de l'étendue de notre amour envers Lui. A quel point aimez-vous Dieu ?

    En ce qui concerne la Grande Commission, dans quelle mesure voulez-vous voir le reste du monde aimer Dieu ?

    Soulignons-nous seulement la grâce et l'amour de Dieu pour nous, ou est-ce que nous enseignons à TOUTES LES NATIONS comment aimer Dieu en retour ?

    Et si nous enseignons les commandements de Dieu à TOUS LES NATIONS, est-ce que nous leur enseignons tous ou seulement certains d'entre eux ?

    Nous devons aimer Dieu en gardant Ses commandements de tout notre coeur, âme et esprit. N'est-ce pas la raison pour laquelle la loi de Dieu est écrite sur nos cœurs et nos esprits (d'Israël) dans la Nouvelle Alliance :

    Jérémie 31:31-33
    Voici, les jours viennent, dit (YHWH) l'Éternel, où je ferai une nouvelle alliance avec la maison d'Israël et avec la maison de Juda : Non pas selon l'alliance que j'ai conclue avec leurs pères le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d'Égypte, alliance qu'ils rompent, bien que je fusse leur mari, dit (YHWH) l'Éternel : Voici l'alliance que je conclurai avec la maison d'Israël ; Après ces jours, dit (YHWH) l'Éternel, je mettrai ma loi dans leurs parties intérieures, et l'écrirai dans leur cœur ; et ils seront leur Dieu et seront mon peuple.

    Hébreux 10:16
    Ceci est l'alliance que je conclurai avec eux après ces jours-là, dit le Seigneur, je mettrai mes lois dans leurs coeurs, et je les écrirai dans leurs pensées ;

    Dieu écrit Sa Loi dans notre cœur et notre esprit par l'enseignement du Saint-Esprit :

    1 Jean 2:27
    Mais l'onction que vous avez reçue de Lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne ; mais comme la même onction vous enseigne toutes choses, et est vraie, et n'est pas un mensonge, et comme elle vous a appris, vous demeurerez en Lui.

    Jean 14:23-24, 26
    Jésus lui répondit : Si quelqu'un m'aime, il gardera mes paroles ; et mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. Celui qui ne m'aime pas ne garde pas mes paroles ; et la parole que vous entendez n'est pas la mienne, mais celle du Père qui m'a envoyé. Mais le consolateur, qui est le Saint-Esprit, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

    Certains diront, "mais Paul a dit..."
    Après avoir réalisé ce qui précède ne peut pas être réfuté, certains pourraient encore dire "mais je comprends que Paul enseigne que certains des commandements de Dieu ont été abolis". Je répondrai simplement à cette personne qu'elle est dans l'erreur et qu'elle comprend mal Paul.

    Résultat de recherche d'images pour "image obeir loi amour dieu nations precher"

    Paul a déclaré que nous devrions continuer dans la loi de Dieu (Romains 3:31) et que Paul lui-même se réjouissait de la loi (Romains 7:22). Paul n'enseigne nulle part dans toutes ses lettres que la loi de Moïse a été abolie à quelque titre que ce soit. Paul était probablement le meilleur professeur de droit dans tout le Nouveau Testament, juste derrière Jésus. Paul a déclaré qu'il gardait et enseignait la loi de Moïse.

    En fait, Paul est accusé à plusieurs reprises de ne pas observer ou enseigner la loi de Moïse. Paul répond, directement de sa propre bouche et de ses actions, qu'il garde et enseigne la loi de Moïse (Actes 21:20-26 ; Actes 24:13-14).

    Dans plusieurs cas, nous voyons Paul célébrer les jours de fête de Dieu et les sabbats.

    N'est-il pas étrange que ce contre quoi Paul a dû se défendre au premier siècle soit ce dont nous l'accusons aujourd'hui ? Qui a merdé, nous ou Paul ? Paul était-il hypocrite ou schizophrène ?

    Non. Pierre nous a même avertis à l'avance que les lettres de Paul étaient difficiles à comprendre et que les gens non instruits et instables déformeraient les lettres de Paul pour abolir les commandements de Dieu et commettre l'erreur de l'illégalité.

    2 Pierre 3:15-17
    C'est pourquoi, bien-aimés, dans l'attente de ces choses, soyez diligents pour être trouvés par Lui dans la paix, sans tache et sans faute ; et considérez que la longue souffrance de notre Seigneur est salut - comme notre bien-aimé frère Paul, selon la sagesse qui lui a été donnée, vous a écrit, ainsi que dans toutes ses lettres, parlant en eux de ces choses, où certaines choses sont difficiles à comprendre, où les gens indisciplinés et instables s'effritent, comme ils s'effritent, et se tortillent dans le reste des écritures.

    C'est pourquoi, bien-aimés, puisque vous le savez d'avance, prenez garde, vous aussi, à ne pas tomber de votre propre fermeté, en vous laissant entraîner par l'erreur des sans-loi ;

    Remarquez que Pierre n'a pas dit que les enseignants déformeraient les paroles de Paul et commettraient l'erreur du "légaliste". Les enseignants seront et sont en train de déformer les paroles de Paul pour briser les lois de Dieu et de faire en sorte l'erreur de ceux qui sont sans loi. Les commandements qui ont été détournés par les lettres de Paul sont ironiquement les mêmes commandements que le peuple de Dieu a abandonnés en premier lorsqu'il a commencé à se détacher. Celles-ci sont déclarées par Dieu Lui-même comme étant Ses commandements les plus importants et la chair n'a jamais voulu leur être obéissante. Ces commandements sont Ses instructions diététiques, les jours de fête et le sabbat. Quand les enseignants créent une doctrine qui enlève ces commandements, ils chatouillent les oreilles de la chair, ainsi cet enseignement est devenu populaire.

    2 Timothée:2-4
    Prêchez la Parole ; soyez prêts à temps et à contretemps ; corrigez, réprimandez et encouragez - avec une grande patience et un enseignement attentif. Car le temps viendra où les hommes ne supporteront plus une saine doctrine. Au lieu de cela, pour satisfaire leurs propres désirs, ils entasseront autour d'eux un grand nombre d'enseignants pour dire ce que leurs oreilles qui démangent veulent entendre. Ils se détourneront de la vérité et se tourneront vers les mythes.

    Si les gens lisaient les lettres de Paul du début à la fin et les mettaient dans tout le contexte approprié, cessaient d'injecter leurs propres préjugés, alors l'erreur du non respect deviendrait une chose du passé et le peuple de Dieu se relèveraient de toutes Ses voies. Il y a beaucoup de choses qu'on nous a enseignées qui ne sont tout simplement pas dans les Écritures à quelque titre que ce soit. Ce ne sont que des doctrines et des traditions de nos pères. Rappelez-vous, les Pharisiens avaient le même problème. Comment Jésus leur a-t-il répondu ?

    N'est-ce pas du légalisme ?
    Le légalisme est la tentative de garder les commandements de Dieu pour gagner des faveurs ou des points menant au salut. C'est en fait ce contre quoi tout le Livre des Galates enseigne. Les Galates enseignent contre le salut par la loi, et non contre l'obéissance à la loi de Dieu. Il y a une différence. Garder le sabbat et les jours de fête de Dieu n'est pas différent de notre obéissance à l'honnêteté et de notre baptême.

    Ne serait-il pas étrange que quelqu'un vous accuse de légalisme parce que vous avez choisi l'honnêteté plutôt que la malhonnêteté parce que Dieu vous commande cela par Sa Parole ?

    Ce n'est pas parce que l'Écriture dit que Dieu a un jour qu'Il considère important et qu'Il a été créé pour nous, que c'est légaliste de le garder.

    Ce mot est trop souvent employé à tort et mal utilisé. L'Écriture enseigne clairement que par notre foi par la grâce, la vie éternelle nous est promise comme tous nos péchés sont pardonnés. (Eph. 2:8).

    Le salut par la foi était également vrai pendant le ministère de Jésus (Luc 7:20) et même avant sa première venue (Romains 4:9). Elle a toujours été le moyen de salut et le sera toujours. La foi nous fait entrer dans Son royaume. Une fois que nous sommes dans son royaume en tant que citoyens (Eph. 2), nous sommes obéissants à ses règles dans sa constitution pour son peuple, comme toute autre nation. En fait, c'est la façon dont nous appliquons la Vérité de la Parole de Dieu à nos vies qui détermine les différents niveaux de récompenses et de couronnes que nous recevons à la fin

    L'Écriture nous enseigne que plus nous nous efforçons de ne pas pécher (enfreindre la loi de Dieu) (1 Jean 3:4), plus grandes sont nos récompenses éternelles (Matthieu 5:17-19) (Romains 14:10-12) (Romains 6:1-4). Allez-vous être le moins bon ou le meilleur à la fin ? Plus votre amour pour Dieu sera grand, comme en témoigne votre obéissance, plus grandes seront vos récompenses dans le ciel.

    Rappelez-vous cependant, Dieu connaît notre motif d'obéissance, si ce n'est pas par pur amour et désir d'être obéissant à Lui, mais plutôt pour se vanter ou essayer de gagner des récompenses, de telles oeuvres seront brûlées (1 Co 3:11-15).

    Le Christ EST notre fondement, et EST le Verbe fait chair. L'obéissance à la Parole est tout dans notre foi. C'est notre rocher dans lequel nous devons rester fermes.

    Mais n'y a-t-il pas des centaines de lois ?
    Il est communément enseigné qu'il y a 613 commandements dans la Parole de Dieu. Beaucoup d'entre eux sont pour le rôle de Grand Sacerdoce qui a maintenant été transféré à Jésus (voir Hébreux). Pour la majorité (95%+) des commandements, la plupart des chrétiens comprennent déjà qu'ils devraient les garder. Ceux qui sont souvent ignorés sont les instructions diététiques, le sabbat, les jours de fête de Dieu, (Lévitique 11 & 23) et quelques autres.

    Dans n'importe quelle ville ou état où l'on vit, vous êtes déjà obéissant à plus de cent mille lois civiles faites par l'homme. Notre éternel sauveur demande l'obéissance pour quelques centaines par amour pour Lui.

    Certains des commandements sont plutôt étranges à la surface et il faut de la prière, de la méditation et de l'étude pour les comprendre, mais considérez ceci : Si Dieu lui-même descendait et vous demandait de marcher sur vos mains pour le reste de votre vie parce qu'Il affirme que cela lui apportera gloire et lumière aux nations, le feriez-vous, ou lui demanderiez-vous pourquoi et ne feriez-vous rien jusqu'à ce que vous receviez une réponse ?

    Maintenant, tu pourrais comprendre Jacques :

    Jacques 2:18
    Un homme peut dire : Tu as la foi, et j'ai des oeuvres ; montre-moi ta foi sans tes oeuvres, et je te montrerai ma foi par mes oeuvres.

    Il est peut-être temps de montrer à Dieu combien nous l'aimons. Peut-être devrions-nous cesser de trouver dans la doctrine des hommes des excuses et des réconforts qui nous chatouillent les oreilles. Si nous n'aimons pas Ses voies maintenant, nous ne les aimerons pas non plus pour l'éternité. Jésus nous a appelés à enseigner à toutes les nations à venir à la foi en Jésus par la grâce (l'amour de Dieu) et à leur enseigner ensuite à obéir à la loi de Moïse (notre amour en retour).

    Après notre entrée dans Sa promesse de notre salut, l'obéissance est la chose la plus importante dans toute l'Écriture pour Son peuple. Sa Parole (entière) est un cadeau merveilleux à offrir.

     Résultat de recherche d'images pour "image obeir loi amour dieu"

    Souviens-toi :
    TOUTES (pas certaines) Écritures sont données par l'inspiration de Dieu.
    TOUTES (pas certaines) Écritures sont utiles pour la doctrine.
    TOUTES (pas certaines) Les Écritures sont destinées à la réprimande et à la correction.
    TOUTES (pas certaines) Écritures sont pour l'INSTRUCTION DANS LA JUSTICE

    2 Timothée 3:16-17
    Toute Écriture est donnée par l'inspiration de Dieu, et est utile pour la doctrine, pour la réprimande, pour la correction, pour l'instruction dans la justice : Afin que l'homme de Dieu soit parfait, entièrement pourvu à toutes les bonnes oeuvres.

    Quand nous comprenons et appliquons ceci, alors et seulement alors nous sommes complètement équipés pour toutes les bonnes œuvres. Nous sommes alors équipés pour témoigner notre foi et AIMER DIEU complètement. Faisons donc la Grande Commission et équipons pleinement les saints de TOUTE LA PAROLE DE DIEU.

    Si vous voulez savoir ce que vous leur apportez quand vous instruisez toutes les nations d'obéir à la loi de Dieu, alors pensez à étudier les Écritures suivantes :

    1. La Loi bénit (obéit) et maudit (désobéit).
    (Dt 11:26-27)(Ps 112:1)(Ps 119:1-2)(Ps 128:1)(Prov 8:32)(Is 56:2)(Mat 5:6)(Mat 5:10)(Luc 11:28)(Jam 1:25)(1 Pierre 3:14)(Ap 22:14))
    2. La Loi définit le péché.
    (Jér 44:23)(Ez 18:21)(Dan 9:11)(Ro 3:20)(Ro 7:7)(1 Jean 3:4)
    3. La Loi est parfaite.
    (Ps 19:7) (Jc 1:25)
    4. La loi, c'est la liberté.
    (Ps 119:45) (Jc 1:25, 2:12)
    5. La Loi est le chemin.
    (Ex 18:20)(Dt 10:12)(Josué 22:5)(1 Roi 2:3)(Ps 119:1)(Pr 6:23)(Is 2:3)(Mal 2:8)(Marc 12:14)(Ac 24:14))
    6. La Loi est la vérité.
    (Ps 119:142)(Mal 2:6)(Ro 2:20)(Gal 5:7)(Ps 43:2-4)(Jo 8:31-32)
    7. La Loi est la vie.
    (Job 33:30)(Ps 36:9)(Prov 6:23)(Ap 22:14)
    8. La Loi est légère.
    (Job 24:13)(Job 29:3)(Ps 36:9)(Ps 43:2-4)(Ps 119:105)(Prov 6:23)(Is 2:5) (Is 8:20)(Is 51:4)(2 Co 6:14)(1 Jean 1:7)
    9. La Loi est Jésus, le Verbe fait chair.
    (PERFECT-LIBERTY-WAY-WAY-TRUTH-LIFE-LIGHT) (Ps 27:1)(Jo 1:1-14)(Jo 14:5-11)(1 Jo 1:7)
    10. La loi s'applique aussi aux païens (étrangers/aliens) qui sont greffés.
    (Ex 12:19) (Ex 12:38) (Ex 12:38) (Ex 12:49) (Ex 19:34) (Ex 19:34) (Ex 24:22) (Ex 9:14) (Ex 15:15-16) (Ex 15:29) (ie : Ruth) (Is 42:6) (Is 60:3) (Mat 5:14) (Ep 2:10-13) (Ac 13:47) (Ro 11:16-27) (Jer31:31-34) (Ez 37) (1 Jo 2:10) (1 Jean 1:7)
    11. La Loi est les instructions de Dieu sur la façon d'aimer Dieu, d'aimer les autres et de ne pas s'aimer soi-même.
    (Ex 20:6)(Dt 5:10)(Dt 7:10)(Dt 11:13)(Dt 11:22)(Dt 30:16)(Dt 6:5)(Lev 19:18)(Neh 1:5)(Dan 9:4)(Mat 22:35-37)(Matthieu 10:39)(Mat 16:25)(Jo 14:15) (Jo 14:21) (Ro 13:9)(1 Jean 5:2-3)(2 Jean 1:6)

    Proverbes 28:9
    "Celui qui détourne l'oreille d'entendre la Loi, sa prière est une abomination."

    Nous espérons que cette étude vous a plu. N'oubliez pas, continuez à tout tester.

    Shalom

     

    Source: https://www.119ministries.com/teachings/articles/the-great-commission-what-does-it-really-mean/

    « Guide étude parachah: VayyichlahGuide étude parachah: Vayyichlah »
    Yahoo!

  • Commentaires

    1
    walerian
    Vendredi 20 Décembre 2019 à 16:19

    Shalom Caleb  , Quand je vois un site de croyant en  YESHOUA mentionné Matthieu 28:19,20

    Alors que ce verset est tronqué.

    , ma femme et moi nous ne lisons pas le reste de peur qu'il n' est d'autres

    versets falsifiés .

     

    Salutations Fraternelles en nôtre Seigneur et Maître YESHUA HA MASHIA.

       

                   josy & walérian

      • Jacquy Mengal
        Samedi 21 Décembre 2019 à 18:09

        Bonjour Josy et Walérian,

        Pourriez-vous expliquer plus précisément en quoi le verset de Matthieu 28: 19-20 est-il "tronqué" ?

        Merci à vous et au plaisir de vous lire.

        Jacquy

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :