• La parachah Vayyétsé

    "Extrait de la Bonne nouvelle du Royaume"

     

    mp07_vayyetse

    Shabbat du 17 novembre 2018

    Cette semaine nous étudions la parachah Vayyétsé  (< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier )  commentaire màj de 2012

     

    Pensée

    « Alors il sortit et se dirigea, comme d’habitude, vers le mont des Oliviers. Ses disciples s’y rendirent aussi avec lui. Quand il fut arrivé, il leur dit : Priez pour ne pas céder à la tentation.  Puis il se retira à la distance d’un jet de pierrese mit à genoux et pria ainsi: O Père, si tu le veux, écarte de moi cette coupe! Toutefois, que ta volonté soit faite, et non la mienne. Un ange venu du ciel lui apparut et le fortifia… » Luc 22,39

    A « un jet de pierre » ? Car là où est jetée la pierre, se tient précisément la pierre ! Assurément, dans ce jardin de Gethsémani, à l’heure extrême de solitude, notre Adon revisite la fuite de Jacob et la nuit qu’il passa sur une pierre, entouré d’anges qui montaient et descendaient. Peut-être revécut-Il en pensée la parachah Vayyétsé et c’est alors qu’un ange apparu pour fortifier Celui « qui n’a pas une pierre où poser sa tête » …car il est cette pierre ! 

    N’oublions pas que Jacob avait prophétisé quelques 2000 ans auparavant : « cette pierre que j’ai dressé pour monument, sera la MAISON d’ELOHIM » (gen. 28:22)

    Car sur cette pierre de fondation, Yéshoua a construit sa maison, son assemblée, sa qéhiyllah. Une maison pour Elohim.

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Que penser du livre d'Hénoc?

    Site: Cantique de l'olivier franc

     

    Histoire et redécouverte du livre.

    Par les allusions du nouveau testament et les citations des « Pères » de l’Église, les croyants juifs et chrétiens savaient depuis toujours qu’un livre portant le nom d’Hénoch existait. Après avoir appartenu à la Bible, pendant longtemps le Livre d’Enoch fut déclaré hérétique vers le IIIesiècle, puis définitivement ostracisé, par le canon 60 concile de Laodicée en 364 ap J-C, parce qu’il développait en détails le chapitre 6 de la Genèse où il est affirmé que des anges se révoltèrent contre Dieu et descendirent sur Terre pour épouser ou connaître au sens biblique du terme, les filles des hommes.

    Le Livre d’Enoch fut détruit ou caché et disparu totalement de la circulation pendant environ 1400 ans.

    Citations du Livre d'Enoch dans l'Ancienne Alliance Et par Yeshoua (Jésus) et les Apôtres

    Redécouvert en Ethiopie au XVIIIe siècle, et traduit au XIXe, il a été déclaré être l’œuvre d’un faussaire à cause de l’anachronisme de certains passages évoquant des évènements relatés dans le Nouveau Testament. Ce qui était, selon ses détracteurs incroyants, la preuve suffisante à son rejet.

    Si les hommes se taisent les pierres parleront, ce qui eu lieu en 1947 !

    En 1947 le livre d’Enoch presque complet, fut découvert à Qoumrân, dans la grotte N°1.

    Cette découverte extraordinaire a tout changé car sa rédaction a été datée entre -300 et -200ce qui rejetait complètement l’idée que ce livre puisse être l’œuvre d’un faussaire.

     

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Petit lexique Hébreu

     

    Hébreu - Français. Mots que l'on peut rencontrer dans la littérature générale

    (Sous réserve d'orthographes approchantes)


    Conventions  - 'h : se lit a peu près entre le h et le r (son guttural). 

    Petit lexique Hébreu



    A 
    - Ashkénaze : litt :"allemand" (pluriel ashkénazim] Juif originaire d'Europe de l'Est. 
    - Adonaï : litt : "mon maître ou Seigneur". Ce mot est utilisé uniquement pour désigner Dieu. 
    - Aggada : "Paraboles, commentaires" (voir Hala'ha). Ne pas confondre avec Haggada (de Pessa'h)

    - Alenou : Cette prière de Aléinou léchabéa'h rend hommage à Dieu pour avoir permis au peuple juif de Le servir, et exprime l'espoir que le monde entier reconnaîtra Dieu.
    - Alya : litt : "montée, ascension". Avoir une alya, c'est être appelé à la lecture de la Torah. l'Alya désigne aussi la "montée", l'immigration en Israël. 
    - Amida : Nom des prières qui sont dites debout. 
    - Am ha-aretz : litt : " homme de la terre". Ignorant. 

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • La plénitude promise d'Israel

     

    LES PROMESSES

    Abraham apparaît sur la scène du récit biblique comme un homme prêt à tout abandonner et à suivre le Maître, appelé à être le précurseur des desseins de Yahweh dans l'établissement du royaume sur terre.

     

     "Maintenant, YHWH avait dit à Avram, sortez de votre pays, de votre famille et de la maison de votre père, dans un pays que je vous montrerai. vous êtes une grande nation (Israël), et je vous bénirai et rendrai votre nom plus grand; et vous serez une bénédiction; et je bénirai ceux qui vous bénissent et maudirai ceux qui vous maudissent; et en vous toutes les familles de la terre seront bénies ”Genèse 12 : 1-2

     

    Racines hébraïques / promesses

     

    C'était l'appel et les conditions de l'appel, et conformément à cela, il a reçu de nombreuses promesses:

    "Je t'ai fait père de nombreuses nations"

    "Je vais vous rendre extrêmement fructueux"

    "Je ferai de vous des nations"

    «Les rois viendront de toi" .. ainsi que la promesse du pays de Canaan. Genèse 17: 4-6

    Notez que ce sont les nations (pluriel) qui doivent sortir de lui et que ces nations seront gouvernées par des rois.

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • La parachah Tholédoth

    "Extrait de la Bonne nouvelle du Royaume"
     

    mp06_toledoth

    Shabbat du 10 novembre 2018

    Cette semaine nous étudions la parachah  Tholedoth(< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier )  commentaire màj de 2014

     

    Pensée

    “Que des peuples te servent, et que des nations se prosternent devant toi ! Sois chef pour tes frères, et que les fils de ta mère se prosternent devant toi ! qui te maudit est maudit, et qui te bénit est  béni !” (Ge 27:29)

    Où est la bénédiction faite à Avraham qui englobait une bénédiction pour toutes les familles de la Terre par sa descendance ? Hormis la bénédiction quasi alimentaire qui se solde par « du blé (pain) et du vin nouveau » … il n’est question que de prééminence ! SOIS chef…

    SOIS est donné par l’hébreu [HéVéH] forme rare du verbe « être » sous sa seconde racine, c’est-à-dire les lettres HVH ; trois des lettres du tétragramme YHVH (yod, hé, vav, hé). C’est l’unique fois où apparaît cette orthographe dans la Torah de Moshéh ! … Il n’y manque que le Yod pour former le Tétragramme. Question : Est-ce de Yaaqov dont il est uniquement question dans ce verset ?

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Depuis quelques années, je suis revenu aux racines hébraïques de la Foi ("je suis passé de l'autre bord" (allusion à HEBER qui signifie: "l'autre côté, la région au-delà ") et pourtant, je n'en ai pas encore fait le tour.

    Je vous propose dans cet article de continuer avec moi l'exploration de ces nouveaux rivages. Cet extrait du Wikipedia anglophone lève un peu le voile sur ce mouvement et permet de le confronter à nos croyances. Cela permettra à chacun de se positionner  en tout état de cause.

     

    Le mouvement des Racines hébraïques

     
    Le Mouvement des racines hébraïques  est un mouvement religieux qui prône le retour et l'adhésion à la marche du premier siècle de la foi et de l'obéissance à la Torah en cherchant à mieux comprendre la culture, l'histoire et le contexte politico-religieux de cette époque qui ont conduit aux différences fondamentales avec les communautés juive et chrétienne.
     

     

    Le mouvement des Racines hébraiques

     

    Quelques caractéristiques doctrinales

     

    Les doctrines du Mouvement des racines hébraïques sont principalement justifiées par les Écritures , une pratique indiscernable de la doctrine de Sola Scriptura ou de Prima scriptura . En tant que telle, toute autorité secondaire découle de l'autorité de l'Écriture et est donc susceptible de réforme par rapport à son enseignement.

     

    Bien que la majorité au sein du Mouvement s’en tient aux 66 livres traditionnels de la Bible protestante , il n’est pas rare que des enseignants de racines hébraïques s’appuient sur des apocryphes , tels que le Livre d’Enoch ou les Deutérocanoniques , et le Talmud pour compléter leur compréhension de l’historique. et contexte culturel des textes scripturaux dans le canon de 66 livres. 

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires