• Comment entendre Dieu (Elohim) nous parler?

    Après l'article précédent "Entendre la voix de Dieu" qui était une entrée en matière, approfondissons ensemble cet impératif de notre vie chrétienne qui consiste à comprendre  ce que YHWH veut nous dire. Une sentinelle doit être capable de connaître la voix de Dieu, afin de pouvoir alerter le peuple. Sinon, nous serons dans la situation que nous décrivent les Ecritures;  "si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous les deux dans un fossé."Matthieu 15:14

    Apprenons à entendre la  voix de Dieu (Elohim).

    Comment entendre Dieu (Elohim) nous parler?

     
     

    OUI DIEU PARLE !

    Le Dieu VIVANT parle !

    Combien chaque enfant de Dieu aspire à en être au stade où il arrive à entendre CLAIREMENT Son Seigneur lui parler, le diriger.

    J' ai une bonne nouvelle pour vous : C' EST POSSIBLE ! En fait, Dieu a prévu que chacun de Ses enfants puisse entendre clairement Sa voix. Et cela, PAS SEULEMENT OCCASIONNELLEMENT, MAIS TOUS LES JOURS ! 

     

    1. Dieu nous parle TOUS LES JOURS

    On nous enseigne parfois que Dieu parle occasionnellement ou encore exceptionnellement. S' il est vrai qu' il ne manque pas de personnes un peu « mystiques » qui disent à tort et à travers « Dieu m 'a dit, Dieu m' a dit », sans que Dieu leur ait vraiment dit quoi que ce soit, il n' en demeure pas moins que Dieu a des choses à nous dire TOUS LES JOURS !

    Il ne faut pas obligatoirement avoir un ministère de prophète pour entendre le Seigneur nous parler tous les jours. Il suffit d' être Son enfant.

    Un père de ce monde parle tous les jours avec ses enfants; il en est de même avec notre Père Céleste. Le diable ne parle-t-il pas tous les jours (la tentation c' est l' adversaire qui nous parle : « tu ne voudrais pas faire ceci ou cela.....? ».

    Jésus a dit au sujet du Saint-Esprit qui est venu habiter EN NOUS :

    « ...c' est Lui qui vous ENSEIGNERA TOUTES CHOSES... » (Jean 14 : 26).

    « ...Il rendra témoignage de moi... » (15 :26).

    « J' ai encore BEAUCOUP DE CHOSES A VOUS DIRE...l' Esprit de vérité, IL VOUS

    CONDUIRA DANS TOUTE LA VERITE...IL VOUS ANNONCERA LES CHOSES A VENIR (15 : 12, 13).

     

    Si Dieu parle, il nous faut, à tout prix, apprendre à :

    • - L' ENTENDRE.

    Jésus a dit : « mes brebis entendent ma voix... » (Jean 10 : 27).

    • - L' ECOUTER.

    Entendre est une chose, écouter en est une autre. C' est le premier commandement qui précède les dix commandements : « Écoute Israël... » (Deutéronome 6 : 4).

    • LE RECONNAITRE.

    Le reconnaître DANS LA FOULE DES VOIX QUI NOUS PARVIENNENT CHAQUE JOUR. (Job 33 : 14) nous dit en effet que : « Dieu parle cependant, tantôt d' une manière, tantôt d' une autre, ET L' ON N' Y FAIT PAS ATTENTION ». Dieu parle de plusieurs manières et nous sommes appelés à y faire attention pour ne pas passer à côté de ce qu' il a à nous dire.

    En fait, notre manière de raisonner, au départ, consiste à vouloir à ce que Dieu nous parle.

     

    Combien disent : « Dieu ne me parle pas !».LA VÉRITÉ EST QUE DIEU NOUS PARLE ET QUE NOUS NE SAVONS PAS LE RECONNAÎTRE. 

    A travers cet enseignement, réformons notre forme de pensée qui risque de nous empêcher à vie d' entendre Dieu nous parler régulièrement. Et mettons tout en action pour que s' affinent nos oreilles spirituelles.

    Après avoir compris ce processus, j' ai changé ma manière de prier. Au lieu de prier : « Seigneur parle-moi! », j' ai commencé à prier dans ce sens : « Seigneur rends-moi sensible à la voix de Ton Esprit, aide-moi à la reconnaître! ». Nous ne faisons pas attention quand Dieu parle, comme dit job, pour plusieurs raisons :

     

    Cela peut-être parce que :

    a) Nous cherchons tellement à ce que Dieu nous parle que nous passons à côté du fait qu' il est en train de nous parler. Pour bien comprendre cela, prenons comme exemple les oiseaux. Ils gazouillent dans les bois et les jardins publics tous les jours. Au milieu de la ville j' ai du mal à entendre, avec le bruit des voitures, leur gazouillement, mais si je prends le temps de sortir de la ville ou d' aller me promener dans un jardin public, je vais les entendre. Le fait que je les entende alors ne veut en rien dire qu' ils se sont mis à gazouiller au moment où je suis sorti de mon contexte bruyant. Ils gazouillaient chaque jour, matin, midi, soir. C' est moi qui, en me séparant d' un certain contexte, me suis placé dans un autre qui me permet de les entendre. Il en est de même avec le Seigneur : Il parle dans la journée et je dois rechercher à être dans la position où je peux L' entendre.

    b) Nous avons une fausse idée concernant la manière dont Il nous parle. Exemple : on imagine une grosse voix que l' on va entendre distinctement.

    c) Nous ne prenons pas le temps d' écouter.

    d) Nous ne savons pas comment le reconnaître. Nous ne connaissons pas les manières par lesquelles Il nous parle. 

     

    2. Diverses manières dont Dieu nous parle

    A. DE FAÇONS INTERNES : très simples, parmi lesquelles :

     

    a) Les pensées :

    La Bible nous dit que nous avons la pensée de Christ (1 Corinthiens 2 : 16). Cela signifie :

    - Qu' à travers nos pensées Dieu communique Sa pensée;

    - Que ce que nous pensons être parfois notre pensée est Sa pensée;

    - Q' IL NOUS FAUT FAIRE LE TRI DANS NOS PENSEES POUR Y DISCERNER ET EN RETIRER LA PENSEE DE CHRIST ! POUR ENTENDRE DIEU NOUS PARLER IL FAUT SE METTRE A L' ECOUTE DES PENSEES QUI VIENNENT A NOTRE ESPRIT!

     

    b) Les impressions, convictions, intuitions :

    Luc introduit son Évangile en ces termes : « Il m' a semblé bon.... » (Luc 1 : 3).

    On aurait tendance à imaginer que si Dieu a dirigé Luc à écrire son Évangile, qui figure dans le canon des livres inspirés, ce dernier avait du avoir l' apparition d' un ange ou une vision. Nullement ! Dieu a parlé à Luc EN LUI METTANT A COEUR « QU' IL SERAIT BON » qu' il fasse un résumé de la vie de Christ ici-bas. Cette impression a du, évidemment, devenir de plus en plus claire et être confirmée et reconfirmée. Néanmoins, au départ ce n' était « qu' une » impression = conviction = intuition.

    IL NE FAUT PAS MEPRISER DES SENTIMENTS TRES SIMPLES AU DEPART. Ils peuvent

    être le départ d' une direction très importante du Seigneur pour nous.

     

    c) Des espérances :

    « La foi est la ferme assurance DES CHOSES QU' ON ESPERE »(Hébreux 11 : 1).

    La foi c' est la transformation de nos espérances en ferme assurance. La foi de Dieu (= ferme assurance) vient de la Parole de Dieu nous dit Romains 10 : 17. Lorsqu' une espérance a été transformée en une foi QUI MARCHE, cela signifie donc que cette espérance venait de Dieu (toutes ne viennent pas de Dieu, mais celles qui se transforment en foi réelle, certainement). DIEU PARLE DONC EN NOUS METTANT A COEUR D' ESPERER CERTAINES CHOSES.

     

    d) Les désirs :

    Parmi les promesses de l' Écriture se trouve celle-ci : « Il te donnera ce que ton coeur désire » (Psaumes 37 : 4).

    Ailleurs Jean nous dit que « si nous demandons quelque chose SELON SA VOLONTE », nous pouvons avoir l' assurance que Dieu nous écoute pour nous exaucer (1 Jean 5 : 14).

    Comme Dieu veut à la fois nous donner ce que notre coeur désire et ce qui correspond à Sa volonté, je me dois de déduire que PARMI LES DESIRS DE MON COEUR S' EN TROUVENT QUE DIEU LUI-MEME A PLACE LA (et qui correspondent à Sa volonté).

    DIEU PARLE DONC A TRAVERS CERTAINS (pas tous!) DESIRS DE NOTRE COEUR.

    Je dois aller chercher la Parole de Dieu = Sa direction DANS MON COEUR, en analysant ces désirs.

    ON RECHERCHE SOUVENT DIEU A L' EXTERIEUR ALORS QU' IL PARLE AVANT TOUT DE L' INTERIEUR, A NOTRE COEUR !

    « ...il trouve DANS SON COEUR DES CHEMINS TOUS TRACES »(Psaumes 84 : 6).

    « DE LUI VIENNENT LES SOURCES DE LA VIE » (Proverbes 4 : 23).

    LA VIE DE L' ESPRIT EST UNE VIE INTERIEURE AVANT TOUT. CELA SE PASSE DEDANS car L' ESPRIT DE DIEU HABITE EN NOUS (Jean 14 : 17) (1 Jean 4 : 4).

     

    e) La paix :

    « Et la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, GARDERA VOS COEURS ET VOS PENSEES en Christ Jésus »(Philippiens 4 : 7).

    Dieu nous donne sa paix vis-à-vis de projets, désirs etc. que nous pouvons avoir. Cette paix est une forme de langage à travers laquelle Dieu nous dit : « c' est bon ! »

     

    d) La conscience :

    « ...leur conscience EN RENDANT TEMOIGNAGE... » (Romains 2 : 15).

    Nous avons tous, convertis et inconvertis, une conscience dans laquelle sont imprégnés LES GROS TRAITS DE LA CONNAISSANCE DU BIEN ET DU MAL !

    On peut plus ou moins faire taire cette conscience mais elle est un moyen par lequel Dieu nous parle.

     

    e) L’intelligence ou le raisonnement :

    « ...et leurs raisonnements LES ACCUSENT OU LES DEFENDENT tour à tour » (Romains 2 : 15).

    Lorsque nous réfléchissons sur les choses, que nous les analysons, nous faisons fonctionner notre intelligence. Il se produit un travail de TRI; de FILTRAGE, D' ANALYSE qui nous amène à des déductions, c' est-à-dire A ISOLER DES PAROLES DE DIEU EN NOUS. En faisant donc fonctionner notre intelligence (renouvelée) PAR LE RAISONNEMENT NOUS SOMMES A MEME D' ENTENDRE DIEU.

    (Proverbes 16 : 20) nous dit : « celui qui réfléchit sur les choses trouve le bonheur ».

     

    f) Les aspirations :

    Paul dit à Timothée au sujet de l' appel au rôle de « surveillant » du troupeau : « Si quelqu'un ASPIRE A LA CHARGE de surveillant... » (1 Timothée 3 : 1).

    Recevoir un appel de Dieu ne se fait pas toujours en recevant la visite d' un ange ou en ayant une vision spectaculaire. En général cet appel commence par se manifester PAR UNE ASPIRATION A SERVIR DANS UN CERTAIN DOMAINE. Cela ne signifie pas que tous ceux qui aspirent à servir reçoivent cette aspiration de Dieu, mais que ceux qui sont appelés de Dieu ONT DES ASPIRATIONS DANS LEUR COEUR.

    ANALYSEZ VOS ASPIRATIONS, DIEU VOUS PARLE A TRAVERS ELLES comme pour les désirs et les espérances. NOUS SOMMES TROP COMPLIQUES ! Dieu parle simplement !

    Pour aider les gens à trouver leur appel, j' ai l' habitude de leur dire de commencer par cesser de mélanger toutes sortes d' avis, et je leur demande tout simplement : « qu' aimeriez-vous faire ? », « de quoi avez-vous envie au fond de vous ? ».

    Ils répondent généralement dans ce sens : « Oh si cela ne dépendait que de moi... mais je ne sais pas, ne crois pas, ne pense pas que cela soit de Dieu.... ».

    Il faut les ramener généralement à la question originale : « oui mais toi personnellement, qu' as-tu dans le coeur ? ».

    En fait, aussi étrange que cela puisse paraître, A CAUSE DE LEUR FAUSSES CONCEPTIONS SUR LE SUJET, PLUS LES GENS CHERCHENT A CONNAITRE LA VOLONTE DE DIEU AU DETRIMENT DE LEUR PROPRE VOLONTE, MOINS ILS LA TROUVENT !

     

    Comprenez ce que je veux dire. Il n' est pas question de chercher la volonté de Dieu sans l' avis de Dieu, c' est évident, MAIS DE REALISER QUE DIEU :

    - PARLE EN NOUS ! A TRAVERS NOUS !

    - Ce que nous pensons être à nous EST SOUVENT A LUI ! Mais c' est à nous aussi parce que ce qui est à lui est à nous en temps qu' enfants de Dieu !

    - Ce qui ne sous-entend pas, comme nous allons y revenir, que tout ce qui est « nous » est  « Lui » !

    - Mais nous devons réaliser QU' UNE PARTIE DE LUI EST CACHEE EN NOUS ET DOIT ETRE MISE EN LUMIERE pour qu' Il vive en nous et que nous vivions de plus en plus en Lui (j' espère que vous m' avez suivi).

    Esaïe disait au Seigneur : « Mon esprit TE CHERCHE AU DEDANS DE MOI » (Esaïe 26 : 9).

    Et Jésus a prié le Père en ces termes : « ...afin que tous soient un; comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi, qu' eux aussi soient un EN NOUS... » (Jean 17 : 21).

     

    B. DE FACONS EXTERNES :

    Certaines très simples, d' autres spectaculaires. Parmi lesquelles :

      

    a) La lecture de la Bible :

    Certains versets nous « sautent aux yeux », semblent surgir des pages imprimées parce que Dieu nous parle à travers Sa Parole écrite.

    Il est donc très important de LIRE et MEDITER chaque jour cette Parole. C' est alors, nous dit l' Écriture, que nous aurons du succès dans nos entreprises = que nous comprendrons les voies de Dieu et ce que nous devons faire pour parvenir au succès (Josué 1 : 8).

     

    b) Les circonstances :

    Certaines choses qui arrivent nous orientent dans une direction. A travers certaines circonstances, AGREABLES OU DESAGREABLES, nous sommes amenés à faire des déductions qui nous font comprendre la volonté de Dieu.

     

    c) Les conseils des autres (Proverbes 11 : 14) :

    Nous avons besoin des conseils des autres. Souvent, en écoutant plusieurs avis on trouve l' équilibre = la volonté de Dieu. A travers les conseils des autres on analyse aussi ses propres convictions, tant pour les réajuster que pour les affirmer.

     

    d) En parlant avec les autres :

    En parlant avec les autres on peut, si l' on est attentif dans les discussions les plus simples, sentir que le Seigneur a mis dans leur bouche parfois tout un ensemble de pensées, d' autres fois simplement une phrase ou un mot. On se retrouve alors à penser : « tiens, là il y a plus que cette personne en face de moi, Dieu est en train de me parler! ».

    Si nous sommes assez sensible au Saint-Esprit, on peut même entendre Dieu à travers des inconvertis. Le Seigneur est comme un vent QUI SOUFFLE ET PASSE DANS TOUS LES CANAUX DISPONIBLES, même s' ils ne s' ouvrent qu' un instant.

    La Bible nous dit que Caïphe, le souverain sacrificateur, qui était loin d' être « dans l' Esprit », prophétisa SANS S' EN RENDRE COMPTE que Jésus devait mourir pour la nation toute entière (Jean 11: 51). Dieu se sert de tout et de tous, Il se joue des méchants nous dit l' Écriture, Il est illimité, illimité pour se manifester, illimité pour parler !

     

    e) En écoutant les prédications (et donc les prédicateurs) :

    Un message inspiré correspondra toujours au besoin de la plus part des gens présents dans la salle ce jour-là. A chacun d' être attentif à ce que Dieu veut nous dire.

     

    f) Les rêves et les songes (Job 33 : 15) :

    Dieu parle au travers des rêves très simples comme au travers d' autres très précis qui portent mieux le nom de songes. La nuit est un bon contexte pour que Dieu parle.

     

    g) Les épreuves (Job 33 : 19) :

    La Bible nous dit que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. Toutes choses signifient MEME LES DESAGREABLES !

    Les épreuves sont rarement agréables, mais nous pouvons tirer des enseignements qui nous aideront à grandir spirituellement. Souvent, plus vite nous tirons un enseignement d' une épreuve = comprenons ce que Dieu veut nous dire, plus vite nous en sortons. Dieu peut tout aussi bien nous dire au travers une épreuve que nous avons des choses à réformer, que, nous dire qu' il n' est absolument pour rien dans cette épreuve, et que la meilleure chose que j' ai à faire est d' agir avec foi pour en sortir au plus tôt. Chaque cas est différent, chaque enseignement peut l' être concernant une épreuve.

     

    h) Les dons de l’Esprit (1 Corinthiens:12/4-11) :

    Les dons de prophétie, parole de connaissance, de sagesse, discernement des esprits, interprétation etc...Dans lesquels rentrent en général les manifestations suivantes : visions d' événements passés ou présents ou à venir, visions d' anges, de démons, apparition de Jésus Lui-même, miracles divers, VOIX AUDIBLE, toucher, odorat même spirituel, etc.

    La compréhension des diverses manières par lesquelles Dieu parle nous permet de NOUS OUVRIR A CES MANIERES.

    Néanmoins, comprendre cela ne fait pas tout ! Nous ne pouvons dire qu' à partir de là on va automatiquement entendre Dieu car : LE DIABLE PARLE AUSSI AU TRAVERS TOUTES CES MANIERES ! Il y a des pensées mauvaises, des fausses convictions, des mauvais désirs, des circonstances trompeuses, des CONTREFAÇONS de dons spirituels, des manifestations spirituelles SEMBLABLES à celles du Saint-Esprit mais diaboliques, on peut mal comprendre la Parole de Dieu en la lisant, etc...

    • Il en est comme de Moïse face aux magiciens :

    Extérieurement les magiciens comme Moïse changèrent un bâton en serpent. Ce n' est pas la forme à proprement parler (même s' il y a des nuances) qui permet avant tout de discerner ce qui vient de Dieu et ce qui vient de l' adversaire, c' est le discernement de l' Esprit (esprit) qui est derrière. Il en est comme si le bien et le mal utilisent les mêmes CANAUX chez l' homme pour s' exprimer.

    Les canaux sont neutres, c' est l' Esprit ou les esprits qui sont derrière qui change tout! 

     

    Prenons l' exemple de l' argent :

    l' argent n' est ni une bonne chose, ni une mauvaise chose, l' argent est neutre. C' est son utilisation pour le bien ou le mal qui fait la différence.

    Jésus a dit au même Pierre un jour : « Ce ne sont pas la chair et le sang QUI T' ONT REVELE CES CHOSES MAIS C' EST MON PERE qui est dans les cieux » (Matthieu:16/17).

    Et un autre jour : « Arrière de moi Satan » (Matthieu: 16/23).

    Pierre avait reçu les deux inspirations sous les mêmes formes, C' EST POURQUOI IL N' AVAIT PAS FAIT LA DIFFERENCE.

    C' est le fait de DISCERNER L' ESPRIT QUI SE TROUVE DERRIERE CHAQUE ACTION qui nous permet de reconnaître la voix du Seigneur de celle de l' adversaire (Satan). Il nous faut apprendre AU TRAVERS CES MANIERES PAR LESQUELLES LES DEUX ESPRITS PARLENT, A DISCERNER CE QUI VIENT DE DIEU, DE L' ADVERSAIRE ou tout simplement DE L' HOMME.

    La Bible nous dit : « EXAMINEZ TOUTES CHOSES, RETENEZ CE QUI EST BON (sous-entendu : et rejetez ce qui est mauvais) ».

    Il y a un TRI à faire dans tout ce qui nous parvient sous diverses formes.

    Il nous faut apprendre à RECONNAITRE le CACHET DE DIEU sur ces formes.

    POUR RECONNAITRE IL FAUT D' ABORD CONNAITRE!

    Quand vous avez appris à bien connaître, vous reconnaissez facilement. Il en est ensuite comme de votre mère, elle vous appelle au téléphone et vous reconnaissez tout de suite sa voix. Vous n' avez pas besoin qu' elle vous dise : « je suis ta mère, je t' assure que je suis ta mère ». Elle appelle et tout de suite vous dites « salut maman ».

    Il en est de même avec le Seigneur. Vous pouvez arriver à un stade où vous dites automatiquement : « cette pensée, cette parole, cette conviction etc. vient de Dieu » !

    Autre exemple : dans une église vous avez plusieurs personnes qui ont le même nom : Michel. Pendant un moment vous mélangez un peu tous les Michel jusqu' à ce que vous appreniez à connaître chacun personnellement, alors vous reconnaissez tout de suite un Michel d' un autre et le fait qu' ils s' appellent tous Michel n' a plus rien de confus.

     

    CONNAITRE (Afin de reconnaître) commence par APPRENDRE apprendre à connaître (= prendre en considération = analyser) : 

    a) LES FORMES de langage de Dieu:

    Que nous venons de voir dans la première partie de ce cours. 

     

    b) LA NATURE de ce que l' on reçoit :

    Exemple : quelqu'un vous dit : « je pense que le Seigneur me demande d' ouvrir un bar tabac ». Vous n' avez pas besoin de chercher si cela peut bien venir de l' Esprit. Jamais le Seigneur ne va vous demander d' occuper des places impures et de participer au péché sous n' importe laquelle de ses formes. Parfois les gens viennent vous trouver en vous disant que Dieu « leur a montré » de faire telle ou telle chose, tel travail par exemple, et ces choses sont en soi malsaines. Leur nature montre immédiatement que ce ne peut pas être le Seigneur qui a parlé à ces personnes.

    Une femme déclara un jour à quelqu'un que le Seigneur lui avait montré que l' homme qu' Il lui destinait était le pasteur de l' Église. Jusque là pourquoi pas ? Maintenant, il y avait un « petit problème » (que cette femme connaissait pourtant) : le pasteur était déjà marié !

    La Bible nous dit que l' objet de nos pensées doit être ce qui est vrai, honorable, juste, aimable, ce qui mérite l' approbation, ce qui est vertueux, digne de louange (Philippiens 4 : 8).

    S' il y a des choses, nous le verrons par la suite, qui demandent un certain discernement pour bien savoir si elles sont mauvaises ou pas, d' autres révèlent immédiatement leur nature et donc le fait QU' ELLES NE VIENNENT PAS DE DIEU.

    Nous ne devons même pas prendre le temps de leur donner quelque crédit !

     

    c) La PURETE DES MOTIVATIONS de notre coeur.

    La voix de Dieu n' a pas pour motif de nous aider à satisfaire notre ego ou quelque motivation impure.

    Exemple : si je suis à l' écoute du Saint-Esprit, celui-ci va me mettre à coeur de PROSPERER. Mais, vouloir prospérer « pour s’enrichir » est une mauvaise motivation ET N' A PLUS RIEN du Saint-Esprit. Il est important D' ANALYSER nos motivations. 

    QUESTIONS A SE POSER :

    Est-ce qu' à travers tel désir je recherche les intérêts de Christ ou les miens ?

    Si je veux me marier par exemple, est-ce que mon désir prioritaire est que ma future femme soit jolie ou qu' elle aime le Seigneur par dessus tout et soit prête à le servir ?

    Beaucoup de gens ont gâché leur vie sur des critères de choix inspirés par de mauvaises motivations.

    RAPPELLEZ-VOUS :

    - La pensée de l' Esprit A POUR PREMIER BUT D' ELEVER JESUS : « Il (le Saint-Esprit) me glorifiera... » (Jean 16 : 14).

    - La pensée humaine, ou venant de l' adversaire, a pour but D' ELEVER L' HOMME - que ce soit nous-même ou un autre.

    A SAVOIR :

    IL Y A UN DEMON DONT LA VOIX RESSEMBLE A CELLE DE L' ESPRIT. IL se reconnaît par le fait que l' Esprit élève Jésus alors que ce mauvais esprit veut élever L' HOMME.

    LA MOTIVATION FAIT TOUTE LA DIFFERENCE (Jacques 4 : 3) !

    Comment entendre Dieu (Elohim) nous parler?

    Quand deux pensées, désirs, se présentent à vous et que vous vous trouvez devant un choix, IL Y EN A GENERALEMENT UN DES DEUX QUI CONCOURT AUX INTERETS DE CHRIST ET UN AUTRE AUX INTERETS HUMAINS AVANT CEUX DE CHRIST (même si ceux de Christ sont inclus dedans tout de même).

    LES CHOIX QUI SONT MOTIVES PAR LES INTERETS DE DIEU ET CEUX DE SON PEUPLE AU DETRIMENT DE SES PROPRES INTERETS CHARNELS.

    Une condition à entendre Dieu nous parler est D' ETRE HONNETE AVEC SOI-MEME. Cette honnêteté nous permettra de discerner nos motivations.

     

    d) La persistance dans ce que je reçois :

    Est-ce que cette pensée produit seulement un moment d' euphorie puis passe aussi rapidement ou va en diminuant, ou au contraire se développe-t-elle en moi ?

    Comme le raconte le pasteur Yong Ghi Cho, lorsque le Seigneur lui mit à coeur d' avoir une très grande Église il mangeait, dormait, marchait avec cette pensée QUI SE DEVELOPPAIT ET SE CLARIFAIT A LA FOIS AU FUR ET A MESURE. Je crois beaucoup au fait de PASSER NOS PENSEES, DESIRS, ETC... AU CRIBLE DU PARLER EN LANGUES. Lorsque vous parlez en langues le Saint-Esprit vous aide (dans vos faiblesses : Romains 8 : 26) en mettant un cachet intérieur sur ces choses ou, au contraire, en vous les faisant trouver fades.

     

    e) L’attitude qu' engendre en moi et sur moi ce que je reçois :

    Aussi fou que puisse paraître ce que je reçois, cela va me rendre meilleur. Le Saint-Esprit donne de bonnes choses qui produisent UN BON RESULTAT (Jacques:1/17).

    QUESTION :

    Est-ce que ce que je reçois engendre L' INSTABILITE, LE DESEQUILIBRE, L' OBSESSION, LA PRECIPITATION, L' ORGUEIL, le fait de vouloir prendre aux autres au lieu de leur donner, etc.?

    Nous sommes appelés à être « fou » selon Dieu mais pas fou tout court. Le Saint-Esprit peut vous dire, par exemple (cela m' est déjà arrivé) de faire le tour d' un terrain, d' un pâté de maisons plusieurs fois pour permettre à la puissance de Dieu d' agir dans ces lieux. Maintenant, je connais l' exemple d' une soeur qui pensait « avoir reçu » que pour amener son mari à la conversion elle devait en faire le tour sept fois comme le firent les Hébreux pour Jéricho. Ce qu' elle fit, accompagnée de sa jeune fille. Le résultat fut que la pensée de devenir chrétien ne rassurait plus du tout cet homme.

    - Tout acte « de folie » que Dieu vous demandera de faireengendra toujours un fruit : Dieu glorifié, un malade guéri, une personne convertie.

    - Tout acte de folie que Satan ou la chair vous inspireengendrera un mauvais fruit. Tant de gens prétendent avoir reçu une vision de Dieu et se laissent aller, dès lors, à une attitude méprisante à l' égard des autres par exemple.

    Est-ce que ce que je reçois me pousse, au contraire, à me sanctifier, à aimer plus les autres, à être « mieux dans ma tête ? »

     

    f) La logique de Dieu :

    Si les choses de Dieu ne correspondent pas à la logique de ce siècle, il n' en demeure pas moins qu' elles correspondent à une logique. Cette logique EST DEFINIE PAR LES REGLES D' AMOUR, DE RESPECT DES AUTRES et autres points qui vont dans ce sens.

    Exemple : si « j' ai reçu » que je dois me marier avec quelqu'un, la moindre des choses est que :

    - L' autre personne ait reçu la même chose !

    - Que Dieu fasse suivre cette « révélation » de l' Amour nécessaire à s' engager dans une famille.

    Combien de gens « dérapent », particulièrement dans ce domaine, parce qu' ils « entendent » des choses qu' ils veulent imposer aux autres CONTRE TOUTE REGLE DE DÉCENCE.

    A SAVOIR : le Saint-Esprit est un GENTLEMAN !

    Qui dit logique dit SAGESSE. Si vous êtes à l' écoute du Saint-Esprit, Il vous montrera des choses qui, sans être du péché, ne correspondent pas à la sagesse et risquent de vous amener au péché.

    Exemple : Un de mes amis dans le passé, servant Dieu dans un ministère d' aide très prometteur partit pour un séjour aux États-Unis. Le problème est qu' il est parti sans sa femme, mais avec sa secrétaire. Il ne l’a pas fait dans un mauvais état d' esprit, mais s' il avait été un TANT SOIT PEU à l' écoute du Saint-Esprit, il aurait compris que cela NE SE FAIT PAS. Aujourd'hui il a quitté sa femme et vit avec sa secrétaire. Attention, je crois que Dieu nous demande des choses folles, illogiques A VUE HUMAINE, mais ces choses correspondront néanmoins à une RAISON, UNE DÉCENCE et une LOGIQUE INTÉRIEURE.

    ATTENTION : Beaucoup de gens ayant été traumatisés (avec raison) par tous les interdits absurdes, toutes les craintes injustifiées que l' on peut trouver dans certains milieux chrétiens, sont dès lors passés à l' autre extrême. Ils en arrivent à oublier toute logique ÉVIDENTE.

     

    g) Les confirmations :

    Je vous encourage à ne pas être influençable. C' est-à-dire à ne pas faire les choses parce qu' on vous dit de les faire tout simplement, de ne pas être DIRIGE PAR DES PROPHETIES lorsqu' elles ne correspondent à rien dans votre coeur.

    Maintenant, ce que vous recevez de Dieu SERA TOUJOURS CONFIRME par d' autres. C' est UN PRINCIPE défini dans La Parole où il nous est dit de prendre en considération un témoignage sur la déclaration de deux ou trois témoins (Matthieu:18/16).

    SOYEZ ASSEZ HUMBLE pour attendre que ce que vous avez, ou pensez avoir reçu soit confirmé par d' autres. Si vous avez reçu une place pour être en bénédiction aux autres, les autres seront bénis et vous le feront savoir. Il vaut mieux, lorsque vous partagez ce que vous recevez, commencer par dire : « je crois que Dieu m' a dit », « je pense que... » plutôt que « l' Éternel a dit » ou autre formule imposante (ne laissant parfois pas le choix à celui qui est en face de vous), et attendre que ce soit confirmé. Vous prendrez alors de plus en plus d' assurance.

    Par contre si vous êtes dès le départ si catégorique et que vous vous trompez (nous apprenons tous aussi en nous trompant) IL SERA DIFFICILE DE RETROUVER LA CONFIANCE DES AUTRES

    même quand vous ne vous tromperez plus.

    ATTENTION ORGUEIL : La bible nous dit que Dieu montre aux humbles sa voie. L' HUMILITE est donc un critère essentiel pour être guidé par l' Esprit de Dieu (Psaumes 25 : 9).

    J' ajouterai même que l' orgueil est l' obstacle par excellence au sein du peuple de Dieu pour recevoir les directives du Seigneur. Nous attendons souvent de recevoir ces directives justement pour nous enorgueillir auprès des autres de ce que Dieu nous a parlé. Marchez dans l' humilité et la conscience de votre état de faiblesse sans Christ, et la voix de Dieu vous deviendra de plus en plus familière.

     

    Cet enseignement comprend trois parties.

    Nous avons parlé :

     

    Des façons par lesquelles Dieu parle. La compréhension de ces manières ouvre notre esprit à se mettre à l' écoute du Seigneur LA OU IL FAUT SE METTRE A L' ECOUTE.

    Des critères qui nous permettent de juger ce que nous "entendons" : comprendre ces critères, c' est mieux connaître le Seigneur ET SA MANIERE DE PARLER AU TRAVERS LES DIVERSES MANIERES PAR LESQUELLES IL PARLE.

    Je voudrais parler maintenant de ce qu' on peut appeler :

    LE TEMOIGNAGE DE L' ESPRIT A NOTRE ESPRIT OU LE TEMOIGNAGE INTERIEUR DE L' ESPRIT.

     

    Il y a un témoignage intérieur que le Saint-Esprit REND A NOTRE ESPRIT :

    La Bible dit que : « L' Esprit rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu » (Romains 8 : 16).

    Si Dieu rend témoignage à notre esprit PAR SON ESPRIT à cette vérité par excellence que nous sommes enfants de Dieu, Il le fait aussi pour toutes les autres choses, PARCE QUE L' ESPRIT REND TEMOIGNAGE A NOTRE ESPRIT DE TOUTES LES VERITES (Jean 18 : 37).

    La voix de Dieu c' est LA PAROLE DE DIEU = LA VERITE (Jean 17 : 17).

     

    a) Dieu nous conduit par des manières différentes que nous avons exposées.

     

    b) Certains critères, exposés également, nous permettent de comprendre rapidement que toute une forme de pensée et de raisonnement ne vient pas de Dieu. Néanmoins, reconnaître la voix de Dieu de celle de Satan est dans certains cas plus problématique que dans d' autres.

    Comprendre les manières et les critères N' EST PAS SUFFISANT pour l' ensemble de notre écoute du Seigneur.

     

    A. L' adversaire utilise des subtilités :

    Voyez le cas de Pierre, lorsqu' il fut rabroué par Jésus : « arrière de moi Satan ». Ce n' est pas inspiré par une mauvaise motivation personnelle, un manque de logique particulier, quelque chose de blâmable qu' il dit à Jésus : « cela ne t' arrivera pas. »

    En fait, quelque part Pierre était même bien motivé, sa réaction légitime. Le diable ne se présente pas toujours sous la forme du diable. La Bible nous dit qu' il se déguise en ange de lumière (2 Corinthiens 11 : 14).

    Son piège principal est de tromper = se faire passer pour Dieu = faire passer sa voix pour la voix de Dieu.

    Le diable utilise LA BIBLE, LES VERSETS BIBLIQUES, L' ETIQUETTE « CHRETIEN », NOS BONNES INTENTIONS, NOTRE SINCERITE, LES « BONS CONSEILS ».

    Tous ces moyens sont plus subtils que certaines formes qui reflètent directement sa personnalité.

    Lorsqu 'il les utilise la forme ne suffit plus pour reconnaître ce qui vient de lui de ce qui vient de Dieu.

    COMPRENONS :

    (nous avons survolé le sujet dans d' autres cours mais je tiens à inspirer là-dessus, tant cela a été une révélation importante pour ma vie):

    Servir Dieu ne peut se définir seulement par faire des oeuvres pour Dieu. On peut faire des oeuvres pour Dieu sans qu' aucune d' elle ne corresponde à ce que Dieu à prévu pour nous.

    Le fait que des oeuvres soient des oeuvres bonnes en soi ne fait pas qu' il soit une bonne chose pour nous de les accomplir, si elles NOUS DETOURNENT, OU FONT BARRAGE AU PLAN INITIAL DE Dieu. Servir Dieu, c' est laisser le Saint-Esprit nous guider dans les oeuvres préparées d' avance, celles qui sont prévues par Dieu. Et c' est là que se trouve la subtilité, on peut avoir des bonnes pensées (bonnes en soi), des aspirations bien intentionnées, ET ETRE COMPLETEMENT « A COTE », comme on dit, PAR RAPPORT A LA VOLONTE DE DIEU.

    Jésus dit en effet à notre Pierre bien intentionné : « Arrière de moi Satan, CAR TES PENSEES NE SONT PAS CELLES DE DIEU MAIS CELLES DES HOMMES » (Marc 8 : 33).

    Il y a beaucoup de bonnes initiatives qui ne sont pas inspirées par l' Esprit, qui sont considérées comme humaines, charnelles par le Seigneur, et même d' inspiration démoniaque.

    Cela choque, je sais, mais c' est l' enseignement à tirer de ce passage de (Marc 8 : 33) où nous voyons Pierre confronté à Jésus.

    Comprendre ces choses et en tirer enseignement va nous amener à :

    • - Vouloir vraiment bien entendre le Seigneur lorsqu' Il parle !

    • - Élever le niveau de notre vie et communion avec Lui !

    • - Chercher à reconnaître le témoignage du Saint-Esprit à notre esprit.

    • - On peut dire que la seule manière par laquelle Pierre pouvait comprendre que son inspiration ne venait pas de Dieu, était d' en être au stade où il aurait pu RECONNAITRE LE TEMOIGNAGE DU SAINT-ESPRIT A SON ESPRIT. Il n' en était pas à ce stade à l' époque.

    • - Chaque enfant de Dieu est appelé à APPRENDRE A RECONNAITRE : LE CACHET DU SAINT-ESPRIT = le Saint-Esprit qui rend témoignage à notre esprit que telle chose est bonne ou mauvaise.

     

    B. L' Homme est esprit, âme et corps :

    La partie la plus importante de son être est son esprit. Lorsque je nais de nouveau, le Saint-Esprit renouvelle mon esprit et y fait sa demeure. Mon âme est restaurée progressivement. Mon corps est discipliné progressivement. Mon esprit est MON ETRE INTERIEUR (2Corinthiens 4 : 16). Il est créé = Recrée à l' image de Dieu. C' est avec lui que le Saint-Esprit a à faire. C' est à lui que le Saint-Esprit rend témoignage : « Le souffle (= l' esprit) de l' homme EST UNE LAMPE (= le moyen par lequel Dieu nouséclaire) DE L' ETERNEL; il pénètre jusqu' AU FOND des entrailles » (Proverbes 4 : 23).

    Ce témoignage DOIT DEVENIR « UNE SECONDE NATURE » CHEZ MOI, c' est à dire que j' en arrive à le reconnaître spontanément. On ne peut expliquer très clairement en quoi consiste ce témoignage CAR IL SE COMPREND A LA LUMIERE DE L' EXPERIENCE.

    DIEU L' A VOULU AINSI AFIN QUE NOUS SOYONS TOUS OBLIGES DE VIVRE L' EXPERIENCE, AU LIEU DE DEPENDRE SIMPLEMENT DE L' EXPERIENCE DES AUTRES.

     

    C. Dieu nous appelle TOUS à le connaître et le reconnaître :

    Le Seigneur ne veut pas que nous lisions le cours et puissions reconnaître sa voix SEULEMENT PAR DES METHODES.

    Il veut que ce cours nous ouvre à Sa voix et nous amène à EXPERIMENTER NOUS-MEME le témoignage du Saint-Esprit à notre esprit. Cette expérience devient alors plus qu' une méthode, c' est une relation !

    J' ai l' habitude de dire en ce qui concerne la conversion, que l' on ne peut convaincre quelqu'un par A + B de croire, et que ce n' est pas le but de nos témoignages et prédications de le faire.

    Le but des témoignages et prédications est de RENDRE TEMOIGNAGE A LA VERITE (Jean:18/37). Celui qui est de la vérité nous écoute alors, car il reçoit de Dieu Lui-même le témoignage que ce que nous disons est vrai. Le Saint-Esprit en rend témoignage à son esprit !

    Ce n' est pas ce que nous disons qui le convainc directement, c' est le témoignage que l' Esprit de Dieu lui rend à travers ce que nous disons.

    Beaucoup de gens peuvent entendre tous les témoignages et prédications possibles et imaginables sans se convertir, car l' Esprit de Dieu ne peut joindre leur coeur fermé.

    Quand vous recevez la foi de Dieu vous pouvez expliquer plus ou moins cela en disant : « mes péchés ont été pardonnés », « j' ai reçu la paix », « je suis devenu une nouvelle créature » etc.

    Ces définitions amèneront celui qui vous écoute à s' approcher ou ne pas s' approcher de Dieu, mais IL NE CONNAITRA VRAIMENT LE SENTIMENT D' AVOIR SES PECHES PARDONNES, LA PAIX DE DIEU, CE QUE SIGNIFIE ETRE UNE NOUVELLE CREATURE, etc. QU'EN L' EXPERIMENTANT LUI-MEME. Quand vous êtes sauvé on peut dire que « VOUS SAVEZ QUE VOUS SAVEZ QUE VOUS SAVEZ... »

    Il en est même en ce qui concerne reconnaître le témoignage du Saint-Esprit au fond de nous. Nous pouvons donner des détails, des comparaisons qui nous aideront à comprendre ce qu' est le témoignage intérieur de l' Esprit, mais ces détails restent imparfaits et ne remplaceront pas l' expérience elle-même. Ils ont pour but de NOUS CONDUIRE à l' expérience, au point où l' on dit : « ça y est, j' ai compris », « je sais que je sais que je sais ».

     

    D. Ce témoignage du Saint-Esprit à notre esprit N' EST MEME PAS UNE VOIX !

    En fait, il rend témoignage aux voix ou formes de langage qui nous parviennent. Il témoigne que c' est bon ou mauvais, que c' est de Dieu ou que ce ne l' est pas.

    NOUS POUVONS DONC COMPARER le fait que le Saint-Esprit rend témoignage à notre esprit ou ce TEMOIGNAGE INTERIEUR à :

    • a) Un feu, vert ou rouge :

    • Quand on voit un feu rouge on ne se pose pas de question « je m' arrête, je m' arrête pas ? », « qu' est ce que ça signifie un feu rouge ? ». On s' arrête, un point c' est tout ! Quand le feu passe au vert, on démarre aussi automatiquement que l' on s' est arrêté.

    • b) Un sentiment intérieur :

    Marcher par la foi est le contraire de marcher par ce que l' on sent charnellement parlant, émotionnellement parlant. Il existe néanmoins un sentiment intérieur qui n' est pas charnel mais spirituel : c' est le témoignage du Saint-Esprit !

    c) Une approbation ou désapprobation profonde :

    Vous pouvez penser, humainement parlant, que c' est bon, mais quelque chose au fond de vous ne vous donne pas le feu vert. Le Saint-Esprit connaît ce que nous ne connaissons pas, entre autres le futur des choses (Romains 8 : 26).

    Dieu veut nous donner Son témoignage vis à vis des gens, des choses, du travail, de l' Église, de notre place, des choses à faire et à ne pas faire, des lieux ou aller et ne pas aller et. Quand vous serez dans le ministère, un jour, n' allez pas quelque part tout simplement parce qu' on vous invite. Si vous voulez vous marier ne vous mariez pas simplement parce que vous pensez que « ça pourrait coller ! » c' est tout.

    Si vous êtes homme d' affaires, n' investissez pas parce que « ça paraît prometteur ». Ne vous intégrez pas dans une église parce qu' il faut avoir une église. Ne dites pas « oui » ou « non » pour faire comme les autres, etc.

    CHERCHEZ A FAIRE LES CHOSES EN FONCTION DU TEMOIGNAGE QUE LE SAINT-ESPRIT REND A VOTRE ESPRIT DANS TOUS CES DOMAINES !

    Ce qui caractérisait David, homme selon le coeur de Dieu, c' est, qu'en général, IL CONSULTAIT DIEU (1 Samuel 23 : 2, 4 ; 30 : 8) (2 Samuel 2 : 1 ; 5 : 19, 23).

    Nous sommes TOUS appelés à être conduits par l' Esprit de Dieu; ce n' est pas réservé à une élite (Romains 8 : 14).

    Apprendre à écouter Dieu nous parler ne consiste pas dans le fait que Dieu nous parle et qu' on ne peut faire différemment que l' entendre. Entendre Dieu nous parler ne vous tombe pas dessus « comme cela ». C' est le fruit d' une RECHERCHE : « Celui qui cherche trouve » (Matthieu:7 /8) (Jérémie: 29/13) (Amos:5/6).

    Cette recherche entraîne une compréhension de mécanismes, une plus grande connaissance du Seigneur, une vie INTERIEURE plus profonde ! Une vie de QUALITE SUPERIEURE, car l' Esprit de Dieu veut nous conduire dans : « LES VERTS PATURAGES », « LES SENTIERS DE LA JUSTICE », « PRES DES EAUX PAISIBLES »(Psaume 23)

    Comment entendre Dieu (Elohim) nous parler?

    http://missionsentinelles.blogspot.fr/2008/10/comment-entendre-dieu-nous-parler.html

     

    « Entendre la voix de Dieu ...Accusés de religieux ou de Pharisiens ? »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    LOBA
    Jeudi 20 Août 2015 à 00:53

    VOS COURS M INTERESSENTRE ME FAIRE PARVENIR VOS ETUDES SUR LES DONS SPIRITUELS ,LA CROISSANCE DE L EGLISE ET LE RETOUR DU CHRIST BIEN A VOUS

    2
    Jeudi 20 Août 2015 à 08:56

    Bonjour,

    les articles publiés sur ce site ne sont pas forcément de moi. J'essaie simplement de faire connaître des messages publiés sur le net qui sont édifiants pour le  le peuple de dieu. C'est une sélection par rapport à ce que Dieu me conduit.

    J’essaierai de tenir compte de vos besoins dans les articles à venir.

    Fraternellement.

    Caleb

     

     

    3
    Audrey
    Vendredi 3 Février à 16:57
    Bonjour,
    Ceux que vous avez publiez est très intéressant. Je souhaiterais savoir si vous avez fais d'autres cours svp?
    On ressent vraiment une expérimentation et la présence du Saint Esprit.
    Dans l'attente de vous lire, que Dieu vous bénisse.
    Audrey
    5
    Le Germe
    Mardi 13 Juin à 19:06

    Je suis particulièrement touché par ce message et je prie que Dieu vous bénisse et vous inspire encore d'avantage!

    6
    Essoh roussel
    Jeudi 24 Août à 18:50
    Je suis très heureux de tomber sur votre message,je veux encore plus enseignement pour ma formation..... Dieu vous bénisse.... Mon émail est essohroussel@gmail.com
    7
    Jeudi 24 Août à 23:55

    Essoh,

    Tu peux trouver sur ce Blog beaucoup de messages qui t'édifieront. Pour te repérer sur le Blog, tu peux utiliser l'onglet "Rechercher" sur la colonne de gauche pour rechercher les thèmes que tu souhaites.

    Shalom

    Caleb

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :