• Jour de la mort de Jésus-Christ (Yéshoua):l'explication de Luc 24:21

    Jour de la mort de Jésus-Christ (Yéshoua): l'explication de Luc 24:21

    Depuis plusieurs mois, je m’efforce dans mon entourage, à rétablir la vérité sur plusieurs aspects de nos croyances et pratiques « chrétiennes ». J’aurais pu penser que ce serait aisé de convaincre en démontrant par les Ecritures la vérité sur ce qui était exact ou non comme le faisaient les béréens (« Ils examinaient chaque jour les Ecritures pour voir si ce qu’on leur disait était exact » Actes 17 :11)

    Cependant, je suis surpris par la résistance aux changements que j’observe, lors d'échanges avec des frères et sœurs.

     

    Jour de la mort de Jésus-Christ (Yéshoua):l'explication de Luc 24:21

     

    Cela a été le cas sur le jour de la mort de notre Seigneur Yéshoua (« Jésus-Christ »). De plus en plus dans certaines églises, on a tendance à sanctuariser le « vendredi saint » en y organisant des concerts de louanges ou des cultes du « vendredi saint ».

    Dans plusieurs articles publiés sur mon site, j’ai démontré que le jour de la mort de Yeshoua ne pouvait pas être un vendredi  à cause du signe de Jonas.

     « Comme le peuple s'amassait en foule, il se mit à dire : Cette génération est une génération méchante ; elle demande un miracle ; il ne lui sera donné d'autre miracle que celui de Jonas. Car, de même que Jonas fut un signe pour les Ninivites, de même le Fils de l'homme en sera un pour cette génération. » Luc 11 :30/31.

     

    Il n’y a pas besoin d’être un expert en mathématiques pour comprendre que le signe de Jonas ne peut pas être respecté, si on décrète que le jour de la mort de Yéshoua était un vendredi.

    Dans plusieurs articles parus sur ce blog (1), il a été démontré que Yéshoua (Jésus) est mort le mercredi dans l'après-midi et est ressuscité lors de la fin du Shabbat hebdomadaire c-à-d samedi au coucher du soleil).

     

         Mercredi           Jeudi             Vendredi        Samedi         Dimanche

     

    I  nuit  I   jour   I  nuit  I   jour   I  nuit  I  jour  I  nuit  I  jour  I  nuit  I  jour  I

     

                   crucifixion                                                                      resurrection

     

     En effet, entre le mercredi fin d'après-midi, au moment de la mise au tombeau et le samedi au coucher du soleil,(2) nous avons bien trois jours et trois nuits. Et si la Pâque tombait cette année-là un mercredi, le jeudi était forcément le premier jour des Pains sans levain, qui est un shabbat annuel.

    Une autre remarque c'est que cette semaine, on observe la présence de 2 shabbats: un shabbat annuel , le jeudi Jour des Pains sans levain et un Shabbat hebdomadaire.

     

    Malgré cela, certains s’obstinent à avancer un argument pour justifier leur décompte. Pour cela ils s’appuient sur certains versets qui parlent de « troisième jour » au lieu de « 3 jours et 3 nuits » ou de « 3 jours ».

     

    En particulier, on retrouve cette expression surtout chez Luc.

    Luc 24.21 « Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël ; mais avec tout cela, voici le troisième jour que ces choses se sont passées »

     

    Pour eux, leur interprétation est la suivante : Dimanche 3ème jour, samedi 2ème jour, vendredi 1er jour.

     

    Est-ce exact ? La Bible se contredirait-elle ? Il est important que nous soyons au clair.

    1 Jean 2:21 « Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce que nul mensonge ne vient de la vérité. »

    Attention aux fables et les ordonnances d'hommes qui détournent de la vérité de Dieu.

    Tite 1:14 « Et ne s’attachent pas aux fables judaïques, ni aux ordonnances des hommes qui se détournent de la vérité. »

     

    Luc se serait-il trompé ? N'étant pas un disciple ayant vécu avec Yéshoua, cette inexactitude pourrait s’expliquer. Mais cela n’est pas satisfaisant.

    Si on admet des erreurs dans les écrits, comment pourrions-nous avoir une foi indestructible dans les Ecritures ? En effet, j'ai pris la résolution devant le Seigneur de  mettre de côté tout point de vue qui pourrait être contredit par un seul verset de la Bible. C'est mon garde-fou devant toute révélation dans la Parole. Quand ce sera le moment, le St Esprit de YHWH nous éclairera sur cette révélation et sur sa conformité avec les Ecritures.

     

     L'explication est la suivante:

      " Qu’en est-il de Luc 24 :21 ? Il dit, « … mais avec tout cela, voici le troisième jour que ces choses se sont passées ».

     

    1) Remarquons qu’ il est mentionné "ces évènements " ou "ces choses". De quoi s'agit-il? 

     

    Les mots « ces choses » se réfèrent aux événements ayant entouré la crucifixion. Les versets 18 à 20 donnent une indication sur la signification de « ces choses » comme étant la remise du Christ entre les mains des autorités, Son procès, Sa flagellation, Sa crucifixion, Sa mort, Sa mise au tombeau et l’apposition du sceau sur ce dernier, la garde désignée pour le surveiller, ce qui arriva le jour suivant, le jeudi.

     

    Pourquoi le jeudi?

    Cette conversation de Yéshoua avec les disciples sur le chemin d’Emmaüs avait lieu le dimanche.

    Yéshoua est mort mercredi et l'épisode de la garde postée devant le sépulcre du Christ est survenu le lendemain de sa crucifixion qui était également le  lendemain du jour de la préparation c.-à-d. le jour du Shabbat spécial fête des pains sans levain. 

    « Le lendemain, qui était le jour après la préparation, les principaux sacrificateurs et les pharisiens allèrent ensemble auprès de Pilate » Matthieu 27:62

    De quel jour s'agissait-il? Il est mentionné le Jour après la Préparation.

    Le jour de la Préparation est mentionné dans plusieurs évangiles.

    Marc 15:42  Le soir étant venu, comme c’était la préparation, c’est-à-dire, la veille du sabbat,

    Luc 23:54  C’était le jour de la préparation, et le sabbat allait commencer. 55  Les femmes qui étaient venues de la Galilée avec Jésus accompagnèrent Joseph, virent le sépulcre et la manière dont le corps de Jésus y fut déposé, 56  et, s’en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums. Puis elles se reposèrent le jour du sabbat, selon la loi. 

    Jean 19:14  C’était la préparation de la Pâque, et environ la sixième heure. Pilate dit aux Juifs : Voici votre roi.

     Jean 19:31  Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, car c’était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour, — les Juifs demandèrent à Pilate qu’on rompît les jambes aux crucifiés, et qu’on les enlevât.

     Jean 19:42  Ce fut là qu’ils déposèrent Jésus, à cause de la préparation des Juifs, parce que le sépulcre était proche. 

    Cela confirme le fait que Yéshoua (Jésus) est mort le jour de la préparation au Shabbat des Pains sans levain, qui était le grand jour dont parle Jean 19:31.

     Le Jour après la Préparation est donc le Jour du shabbat des Pains sans levain.(donc la Journée du mercredi soir au jeudi avant le coucher du soleil). La mise en place de la garde a donc bien eu lieu , dans la journée du jeudi.

    Jeudi est donc le jour de la fin de ces évènements.

     

    Certains s’interrogent à propos de Marc 16 :9.

    « Jésus, étant ressuscité le matin du premier jour de la semaine, apparut d'abord à Marie de Magdala, de laquelle il avait chassé sept démons. »

     Ils supposent que ce verset prouve que la résurrection a eu lieu le dimanche. Est-ce le cas ? La simple lecture du verset montre que Christ ne « ressuscitait pas » mais « était ressuscité ». Prenons le temps de lire le verset. Il utilise le passé car, à ce moment, le dimanche matin, comme nous l’avons constaté, Christ avait déjà quitté le sépulcre (sorti du tombeau) depuis environ douze heures, tard l’après-midi du jour précédent."

     

     A signaler dans Matthieu 28 :1 

    « Après le sabbat, à l'aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l'autre Marie allèrent voir le sépulcre. »

    Le verset commence par « Après le Sabbat ! ». La version Ferrar Fenton rend la traduction correctement en les traduisant par « après les Sabbats » (au pluriel). Fenton est sans doute le seul traducteur qui a noté que le grec original contient le mot « SABBATS » au pluriel. 

     

    Ferrar Fenton (1832-1911)

    « Le traducteur croit qu'il peut prétendre à sa version des Écritures à la fois de l'Ancien et du Nouveau Testament, qu'il est le seul à avoir  fait dans notre langue absolument directe de l'original hébreu et grec des écrivains sacrés sans traduction intermédiaire, si ancienne ou moderne, intervenant entre le les langues originales utilisées par les auteurs bibliques et en anglais. Pour atteindre ce but, pendant près de quarante ans, il n'a jamais lu le Nouveau Testament, sauf dans le grec, et pendant plusieurs années, le Vieux en hébreu et chaldéen, de manière à arriver au sens des anciens écrivains eux-mêmes seuls. Il n’a pas cherché à infirmer ou soutenir aucune théorie théologique ou historique; son seul but ayant été de montrer l'importation des Écritures, pour les raisons suivantes.(traduction de Caleb)  http://thetencommandmentsministry.us/ministry/ferrar_fenton/preface_new_testament)

     

    2) Dans le verset de Luc on trouve le mot "shemeran": il y un problème de traduction pour le mot "shvmeran" ou "semeron" correspondant au mot strong 04594

    Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël; mais avec tout cela, voici (shemeran) le troisième jour que ces choses se sont passées.

    21 hmeis de hlpizomen oti autos hn o mellwn lutrousqai ton Israhl alla ge kai sun pasin toutois trithn * hmeran shmeran agei af ou tauta gegonen

    Les traducteurs ont choisi la traduction qui les arrangeait pour appuyer leurs croyances de la mise au tombeau le vendredi.

     En effet, le mot shemeran a 2 significations:

     

     a) "sur le jour ou nuit en cours"  sens retenu par les traducteurs

     

    b) "sur le jour ou nuit juste passé"  ce qui donne pour Luc 24:21 "voici le 3ème jour a passé depuis ces évènements" ou "voici le 3ème jour que c'est advenu vient de passer" ou "voici hier était le 3ème jour que ces choses se sont passées" (donc samedi était le 3éme jour correspondant à hier)

    La traduction suivante peut se retrouver à l'adresse suivante:  http://codexbezae.perso.sfr.fr/cb/lk/lk.php?chapter=24&lang=a

    21 - Or nous nous espérions que lui était celui qui allait racheter Israël.Mais voici , aussi avec toutes ces (choses),le troisième jour aujourd'hui passe, depuis qu'elles se sont produites. 

    Pourquoi les disciples d'Emmaüs disaient-ils cela?: Parce que tout Jérusalem (en particulier les principaux sacrificateurs et les pharisiens) se souvenaient que Yéshoua avait annoncé qu'il allait ressusciter après 3 jours.

    Matthieu 27 :62/63 « Le lendemain, qui était le jour après la préparation, les principaux sacrificateurs et les pharisiens allèrent ensemble auprès de Pilate, et dirent : Seigneur, nous nous souvenons que cet imposteur a dit, quand il vivait encore : Après trois jours je ressusciterai. »

     

    Ils étaient étonnés de n'avoir pas constaté la résurrection de Yéshoua.(même s'ils relatent les dires des femmes qui s'étaient rendues au tombeau.

    Matthieu 27:62/64: "Le lendemain, qui était le jour après la préparation, les principaux sacrificateurs et les pharisiens allèrent ensemble auprès de Pilate, et dirent: Seigneur, nous nous souvenons que cet imposteur a dit, quand il vivait encore: Après trois jours je ressusciterai. Ordonne donc que le sépulcre soit gardé jusqu'au troisième jour, afin que ses disciples ne viennent pas dérober le corps, et dire au peuple: Il est ressuscité des morts. Cette dernière imposture serait pire que la première."

    A l’adresse http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-grec-semeron-4594.html  on peut lire :

     Origine du mot semeron : Vient d'un composé présumé de ho (3588) et de hemera (2250), "sur le" (c'est à dire ce) jour (ou nuit) en cours ou juste passé

     

    En conclusion:

     

    Luc 24:21 n'est donc pas un verset qui peut être utilisé pour mettre de côté toutes les choses prouvées par les autres versets.(voir 1)

    Yeshoua est mort le mercredi un peu avant le coucher du soleil et ressuscité samedi à la fin du Shabbat : 72 heures exactement pour respecter le signe indiscutable qu'il a donné pour prouver qu'il était le Messie (signe de Jonas 3 jours et 3 nuits.). Une précision: les 3 jours et 3 nuits correspondent au temps passé par Yeshoua au tombeau. 

     

    Que penser si le signe que Yéshoua avait donné était réalisé seulement à 99%?. Une quasi vérité n'est la vérité.

    Pour Yeshoua 1 jour c'est bien 12 heures, contrairement à ce que certains peuvent avancer comme explication.

    (voir jean 11:9 Jésus répondit: N'y a-t-il pas douze heures au jour? Si quelqu'un marche pendant le jour, il ne bronche point, parce qu'il voit la lumière de ce monde;)

     

    Donc, il n’y a plus aucun doute. Yéshoua n’est pas mort un vendredi. Cette croyance vient du catholicisme qui s’est trompé au niveau du Shabbat concerné (par méconnaissance volontaire ou involontaire du calendrier juif) et de leur désir d’institutionnaliser le dimanche comme jour de la résurrection de notre Seigneur.

    Caleb

     

    (1) voir http://discernerlesondushofar.eklablog.com/le-jour-de-la-mort-de-yeshoua-jesus-a98676345)

    (2) Dans le calendrier hébraïque, le jour commence au coucher du soleil; on peut donc considérer que le Seigneur est ressuscité à la fin du shabbat.

    « Pécheurs entre les mains d'un Dieu courroucé (Jonathan Edwards)Arrêtons le tralala du vendredi saint ! Par Gabriel Ours »
    Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jacquy Mengal
    Mardi 8 Avril 2014 à 11:02

    Exact ! C'est la méconnaissance des fêtes bibliques qui a induit en erreur les non-Juifs. Quand il est écrit que le Seigneur fut crucifié puis enseveli juste avant le shabbat, il ne s'agit pas ici du shabbat hebdomadaire (samedi) mais bien d'un shabbat annuel et en l'occurrence du 1er jour des Pains azymes.

    Ceux et celles qui observent les fêtes bibliques (qui sont des shabbats annuels) ne sont pas dans l'ignorance de ce genre de détails.

    Bien à vous et bonne fête de la Pâque

    Jacquy

    2
    Mardi 8 Avril 2014 à 15:45

    Bonne fête de Pâque...à toi Jacquy et aux autres lecteurs

    Caleb

    3
    sergio cimino
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 13:03

    tres belle est vrais expocition legens qui croivent que jesus est mort un vendredi vivent dans oscurite babilonico 

    4
    jean
    Vendredi 3 Mars 2017 à 10:02
    bjr, je conclus par votre article que :parce qu'il n'y a auncun verset dans la bible qui justifie la resurection de Jesus le Samedi, tellement que vous avez cherché à contourné les écritures notamment les dires des deux disciple dans Luc 24:21 qui justifie bien que c'est le troisième jours où jesus fut crucifié. dommage;
    5
    Vendredi 3 Mars 2017 à 14:22

    Shalom Jean,

    Ne perdons pas notre temps à des discussions vaines.

    Le  temps du retour de Yeshua est proche  et je ne cherche pas à vous convaincre mais à vous éclairer sur la Vérité. Cet article a  été rédigé suite à mes recherches personnelles sur l'argument avancé par certains sur la notion du troisième jour en opposition aux 3 jours et 3 nuits de Jonas. (argument qui m'a quelque temps déstabilisé)

    Mais l'essentiel n'est pas là car croire ou ne pas croire cela ne change rien à notre foi.

    Qu' Elohim vous éclaire

    Caleb

    6
    jean
    Jeudi 16 Mars 2017 à 08:59

    shalom caleb,

    bien sûr mais votre idée personnelle suscite une discussion, parce que outre les divers versets qui parle du premier jour de la semaine qui parle de la resurection de jesus , c'est surtout ce Luc 24:21 qui gène les partisant de" Mercredi-samedi". et là vous le contournez.

    <dl> <dt>24.19</dt> <dd> Quoi? leur dit-il. -Et ils lui répondirent: Ce qui est arrivé au sujet de Jésus de Nazareth, qui était un prophète puissant en oeuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple,</dd> <dt>24.20</dt> <dd>et comment les principaux sacrificateurs et nos magistrats l'on livré pour le faire condamner à mort et l'ont crucifié.</dd> </dl> <dl> <dt>24.21</dt> <dd>Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël; mais avec tout cela, voici le troisième jour que ces choses se sont passées.</dd> </dl>

    Les réferences des ces disciples étaient (que s'est-il passé?) "la condamnation à mort de jésus et sa crucification". Pourquoi parlez vous de fin d'évènement pour arriver à un jeudi. J'espère que ce serait pas le résultat à atteindre des recherche (jeudi) qui a déjà précédé les recherches.

    Donc, de sa mort on peut discuter sur les deux types de "sabats et préparation".

    pour prouver qu'il est mort le vendredi, et ressuscité le dimanche, ci-dessus et tant d'autres sont les versets qui le justifient.

    et pour prouver le mercredi, je vous demande de nous montrer même un seul verset qui parle de sa ressurection le samedi svp. Même un verset Monseiur.

    Pour les trois jours trois nuits, il existe bien des verset qui parle plus:

    I Samuel 30:12 « et ils lui donnèrent un morceau d’une masse de figues sèches et deux masses de raisins secs. Après qu’il eut mangé, les forces lui revinrent, car il n’avait point pris de nourriture et point bu d’eau depuis trois jours et trois nuits. »
    I Samuel 30:13 « David lui dit: A qui es-tu, et d’où es-tu? Il répondit: Je suis un garçon égyptien, au service d’un homme amalécite, et voilà trois jours que mon maître m’a abandonné parce que j’étais malade. ». Pensons - nous que ce soit forcement 72 h.

    Oui jamais les écritures dans la bible ne se contrediront jamais.

    Le temps est proche, Jesus reviendra . Que le Seigneur Jesus Christ nous benisse tous. Amen

      • Jeudi 16 Mars 2017 à 13:55

        Shalom à toi ,

        je laisse au RUAH Ha Kodesch (Esprit saint) le soin de t'éclairer sur ce sujet.

        Qu'Elohim te bénisse...

        Caleb

    7
    jean
    Vendredi 17 Mars 2017 à 07:23

    Pas de verset? ok mon frère respect! je m'arrête là, que DIEU TOUT PUISSANT nous eclaire tous. JESUS CHRIST reviendra très bientôt.

      • Ange
        Mercredi 4 Avril à 19:39
        mercredi comme jour de la crucifixion du Seigneur est une théorie bien farfelue !

        Shalom!
      • Ange
        Mercredi 4 Avril à 19:43
        Bonjour,

        je tiens simplement à rappeler à l'exposant que Jésus Christ est bien ressuscité le troisième jour et non après trois conformément à la Prophétie qui prédit que son saint ne verra jamais la corruption !

        Après 72 heures le cadavre se décompose, or David, par inspiration dit :

        Psaumes, 16:10 - Car tu ne livreras pas mon âme au séjour des morts, Tu ne permettras pas que ton bien-aimé voie la corruption.

        Shalom !
    8
    Israely
    Lundi 22 Mai 2017 à 17:06

    Bonjour,

    Pour Jean,

    En suivant avec réflexion tes explications, je me constate que celle de Caleb est la plus convaincante, la plus proche de la vérité. Je vois que ton verset, le 1Samuel30:12,13 apprend bien le contraire de ce que tu avais dis dans ton dernier post, je m'explique: la première partie du verset précise bien ce qui s'est passé réellement à ce garçon, c'est à dire qu'il n'avait point pris de nourriture pendant 3 jours 3 nuits, et pour raconter cela a une autre personne le garçon a simplifié les dires en disant à David '3 jours' , mais en réalité ce '3 jours' dont il avait dit etait en réalité '3 jours et 3 nuits'. Si on suit la logique de tes explications dans ton dernier post: si je trouve dans les écritures une narration qui dit '3 jours' , je pourrais en conclure que réellement ça dure 3 jours et 3 nuits.

     

    pour vous deux, Jean et Caleb:

    Est ce vraiment important de savoir le jour de la mort du Christ?

    si Oui, pourquoi les écritures nous présentent tant de controverse? pourquoi les écritures ne mentionnent pas clairement ce jour comme le premier, le dernier, la deuxième jours de la semaine... ou autre jours si c'est vraiment une vérité dont notre vie en dépend?

    Quel est vraiment le signe de Jonas? le temps ou la résurrection?

    Jusqu'aujourd'hui, il n'y a pas d'autre personne que Jésus qui a été crucifié dans la façon que relatait les écritures. Les deux malfaiteurs crucifiés à côté de Jésus à l'époque n'avaient pas subi le même traitement que lui avant, pendant et après la crucifixion. Cela va rendre Jésus hors pair dans l'histoire. Même les autres personnes crucifiées par les romains avant et après Jésus n'ont pas été traité exactement comme avaient prédit et avaient relaté les écritures. Donc, ce Jésus qui a été crucifié en premier siècle est UNIQUE. Il n'y avait pas d'autre personne, avant et après Jésus, crucifiée puis mourut, qui avait ressuscité. Alors, de quoi avez vous peur? vous ne risquez pas de suivre un faux Christ: ce Jésus Christ, oui, ce Yéshoua était bien le médiateur entre YHWH, l'unique dieu tout puissant, et les humains. Si vous l'écoutez sagement (Jésus) et vous lui servez de model, vous pratiquez ses enseignements (Deot18:15-18) (2Jean9) (Luc9:23), on dit que vous suivez ses pas et la salaire de cette acte est la vie (Jean14:16). Cela est toujours vrai quelque soit le jour de la  mort de Christ dans vos têtes. Le plus important est d'accepter le fait qu'il a passé de la mort à la vie.

    YHWH vous benisse

      • Lundi 22 Mai 2017 à 21:18

        Israely,

        je suis d'accord avec toi. Le plus important est que Yeshua est réellement ressuscité et que de ce fait fait nous pouvons profiter des conséquences de celle-ci.

        Pour moi Yeshua était déjà ressuscité le dimanche matin (1er jour de la semaine): est-ce samedi soir ou dans la nuit de samedi à dimanche peut importe mais en aucune façon, il est mort le vendredi "saint".

        Shalom

    9
    Dimanche 19 Novembre 2017 à 06:59
    LUMBALA ALAIN
    Frères que YAHVE vous bénisse pour tous ces échanges!
    10
    Jean
    Mercredi 12 Septembre à 14:56
    Donc si c'est samedi soir ou dans la nuit de samedi à dimanche, c'est déjà dimanche, ça depasse les trois jours trois nuit s'il est mort Mercrédi. N'oublions pas que quand Notre Seigneur fait quelque chose, il le fait souvant de manière spectaculaire, ou bien avec un signe spectaculaire. parmi tant d'autres exemples, just avant la mort de jésus , il y avait des tenebres, "le voile du temple se déchira au milieu" LUC 23:45,46 ; et à l'aube du premier jour de la semaine il y avait tremblement de terre comme à sa mort MAT 28:1,2 ; alors que le sabbat (même la nuit du sabbat) tout était calme , le jour du répos,
    pour Israely: si vous suivez très bien ce que j'ai expliqué dans SAM 30:12 et 13 trois jour - trois nuit ne coincide forcement pas à 72 heures que le garçon égiptien était malade. Ou pensez vous qu'ils ont compté même les heures , les minutes et les segondes. Donc trois jours tois nuits peut être prmier jour, 2ème jour, 3ème jours.

    Encore une fois, au lieu de contourner la vérité génante dans LUC24:21 là, trouvez plutôt le verset (même un seule) qui stipulerait que jésus soit résussité le samedi ou le sabbat.

    Avant et au moment du retour de Jesus, ce sera encore très extraordinaire que personne ne peut imaginer.

    Soyez beni mes amis.
    11
    didaco
    Vendredi 5 Octobre à 20:34

    Salut 

    Que YHWH accorde sa grâce à nous tous.

    Je suis entièrement d'accord que notre seigneur est ressuscité la fin du sabbat.

    Mais là ou je ne comprends pas, c'est quand vous faites commencer un jour la veille pour le faire terminer le lendemain soir.

    Essayer d'appliquer cela à Jean 20 : 19 et à tout son contexte et vous verrez qu'un problème se pose.

    12
    Samedi 6 Octobre à 09:02

    Bonjour,

    Votre interrogation est d'actualité. C'est actuellement mon sujet de réflexion et d'incompréhension.

    D'après Genese 1, le jour est défini comme commençant par un soir. Par contre, dans beaucoup de textes et en particulier celui que vous citez, il est manifeste que le rédacteur utilise un autre référentiel et place le soir en fin de journée.

    C'est un sujet de perplexité et pour lequel je n'ai pas de réponse pour le moment. Si vous avez une explication, je suis preneur.

    Shalom

    Caleb

    13
    didaco
    Lundi 22 Octobre à 18:05

    Je vous propose un autre texte de réflexion.

    Lévitique 23 : 27 à 32. Il s'agit du jour des expiations.

    Comment le jour des expiations peut-il tombé le dixième jour, si ce jour se trouve entre le soir du neuvième jour et le soir suivant c'est à dire le soir du dixième. Si on applique le "il y eu un soir, et il y eu un matin" au texte, le jour des expiations serait donc le neuvième jour. 

    14
    didaco
    Mardi 23 Octobre à 21:06

    Je vous salue par la grâce de notre seigneur et sauveur Yeshua.

    Et si on relisait la genèse 1 en oubliant pour un moment tout ce que nous ont laissé ceux qui étaient avant nous et voire par l'Esprit de YHWH l'enseignement que nous pouvons retirer.

    Je vous propose d'abord le verset 2 Il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme...

    Le verset 3 Et la lumière fut

    Le verset 4 Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres

    Verset 5 Dieu appela la lumière jour et il appela les ténèbres nuit

    Mon interrogation réside dans le fait que le premier élément existant est les ténèbres puis vient la lumière en seconde position. Que dit l'auteur au verset 4 ? Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres.

    Pourquoi ne dit-il pas : Dieu sépara les ténèbres d'avec la lumière ?

    Il dit au verset 5 Dieu appela la lumière jour et les ténèbres nuit.

    Pourquoi ne dit-il pas : Dieu appela les ténèbres nuit et la lumière jour ?

      • Mardi 23 Octobre à 21:39

        Shalom,

        Depuis notre dernier échange, j'ai beaucoup réfléchi sur ce sujet que j'étudiais déja à ce moment.. Bien que de nombreux versets montrent que l'auteur a utilisé le référentiel jour puis nuit (c'est incontestable pour de nombreux versets) , je ne pense pas que cela remet en question le référentiel suggéré par Genèse 1. Pour moi, les auteurs ont utilisé le référentiel des nations qui étaient autour d'elles.

        De la même façon qu'un juif religieux vivant en France s'il écrivait une histoire de sa vie utiliserait le référentiel Jour nuit commun au pays dans lequel il se trouve. De même je ne pense pas qu'un israéiien utilise le référentiel commun aux différentes nations actuelles.

        C'est de cette façon que je comprends cette contradiction. j'ai décidé de ne pas modifier ma compréhension initiale.

        Caleb

    15
    didaco
    Mercredi 24 Octobre à 17:36

    Bonjour

    Sois béni de YHWV.

    Mon intervention Sur ce blog n'est pas de vous faire changer votre compréhension, mais apporter de la réflexion. Comme dit Salomon : le premier qui parle dans sa cause parait juste, vient sa partie adverse, on l'examine.

    Parlons du sacrifice perpétuel.

    En général, on a pris l'habitude de dire : l'offrande du soir et du matin. Mais quand on prend le texte dans exode 29 que remarque t-on ? Verset 39 : Tu offriras deux agneau chaque jour. (Je souligne chaque jour) Un le matin et l'autre entre les deux soirs. L'autre c'est le deuxième. Celui qui vient après.

    Verset 41 Tu offrira le second entre les deux soirs, avec une offrande et une libation semblable celles du matin. Le mot semblable indique que celui du matin est le modèle de celui du soir.

    Je conclu pour ma part que le premier sacrifice du jour est celui du matin puis vient celui du soir. Je dis bien celui du soir. Daniel parle bien lui aussi de l'offrande du soir. Dan 9 : 21

      • Mercredi 24 Octobre à 19:54

        Didaco

        Merci pour tes précisions

    16
    didaco
    Vendredi 26 Octobre à 20:12

    Pour ceux qui observe le saint shabbat, je vous souhaite un shabbat shalom et que YHWH vous accorde ses riches bénédictions.

    Je reviens à la genése.

    L'auteur de la genèse Dit qu'il y avait des ténèbres, puis ensuite la lumière.

    Il dit que Dieu sépara l'un d'avec l'autre.

    Les ténèbres il dit que Dieu l'appela Nuit et la lumière jour. 

    Pourquoi Dieu n'a t-il pas dit : Il y eut des ténèbres, et il y eut la lumière et ce fut le premier jour.

    Ou pourquoi n'a t-il pas dit : Il y eut une nuit, et il y eut un jour ce fut le premier jour

    Les mots hébreux utilisés sont différentes dans le texte.

    Les ténèbres : le Koshek qui reçoit l'appellation de Nuit (layil)

    La lumière (owr) qui devient jour (yom)

    Puis Dieu dit il y eut un soir (ereb) et il y eu un matin (Boker) ce fut le premier jour (Yom)

    Le texte fait une différence entre la nuit et le soir puis le jour et le boker

    Sinon on revient à dire que une nuit plus un jour égal un jour.

    en quelque sorte, A + B = B. En réalité la somme d'une addition est différente des termes additionnés.

    17
    didaco
    Vendredi 2 Novembre à 19:12

    Bonsoir à tous et que la grâce de celui qui est assis sur le trône nous transforme à son image.

    Excusez moi si je reprends la genèse 1, car je pense que c'est une partie des écritures où la compréhension est importante pour mieux comprendre le temps des fêtes de YHWH. Et surtout celui du jour des expiations. 

    Il est dit :"Il y eu un soir, et il y eut un matin." C'est à partir de çà qu'on a conclu qu'un jour commence à un coucher et se termine à l'autre.

    (D'abord j'ouvre une parenthèse pour dire deux choses 1 : Entre un soir et matin, n'y aurait-il pas plutôt une nuit ? 2 : A la place de l'auteur, j'aurais plutôt dit : Il y eut un soir puis un autre soir, ce fut le premier jour)

    Revenons à notre réflexion.

    L'auteur dit il y eut un soir, et il heu un matin. Il utilise le passé simple. Sans oublié qu'il se place dans le présent et il regarde vers le passé.

    Essayons de nous mettre à la place de l'auteur. Essayons d'imaginer une ligne du temps. Plaçons nous dans le présent et regardons vers le passé. Nous faisons donc que remonter le temps. Nous voyons donc du temps le plus proche  au temps le plus éloigné. 

    C'est ce qu'a fait l'auteur comme les autres que j'ai cité dans mon dernier post. 

    Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres

    Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit.

    Il y eut un soir, et il y eut un matin

    Pour moi c'est l'explication la plus plausible de ce verset.

    Maintenant appliquons cette conception au jour des expiations. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :