• L’ordre de Melchisédek

    L’ordre de Melchisédek

    par Dexter Wakefield

     

    Si vous aviez le choix, seriez-vous plutôt un roi ou un sacrificateur ? Certains disent qu’ils préféreraient être un sacrificateur car ils ne se voient pas diriger une ville – encore moins plusieurs villes. D’autres anticipent de devenir rois afin de faire respecter l’autorité d’un gouvernement de justice. Qu’en est-il de vous ? Avez-vous une préférence ?

    Couronne et Bible

     

    La Fête des Tabernacles présente de nombreux aspects passionnants au sujet de la venue du Christ et de l’établissement du gouvernement de Dieu sur cette Terre, en remplaçant les ténèbres par la lumière. Ce sera une époque de guérison et d’espoir – le début d’une ère pendant laquelle le monde sera rempli de la connaissance de l’Éternel comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent (Ésaïe 11 :9). Si nous persévérons jusqu’à la fin, chacun d’entre nous aura une grande part à jouer dans ce plan. Dans son épître à l’Église de Corinthe, en Grèce, l’apôtre Paul a écrit que « nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés » (1 Corinthiens 15 :51-52).

    Mais après avoir été changé, que ferez-vous exactement ? La Fête des Tabernacles représente – entre autres – votre part importante et essentielle de service. C’est donc une grande question pour chacun d’entre nous.

    Pendant la Fête des Tabernacles, nous méditons sur les choses que nous ferons et sur ce que nous serons pendant les mille premières années du règne de Jésus-Christ.

    Apocalypse 1 :6 nous dit que Jésus-Christ fera « de nous un royaume [des rois], des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen ! »

    Dans le Royaume de Dieu, tous les membres seront sacrificateurs et tous dirigeront en tant que rois. Comment est-ce possible ? Bibliquement, ces deux rôles sont souvent séparés. Les prophéties déclarent que la lignée de Juda a reçu la promesse d’une royauté éternelle : « Le sceptre ne s’éloignera point de Juda, ni le bâton souverain d’entre ses pieds » (Genèse 49 :10). Et en Israël, seuls les Lévites descendant d’Aaron pouvaient devenir sacrificateurs. Qu’en est-il de Jésus-Christ, notre Souverain Sacrificateur ? Il faisait partie de Juda, la tribu qui avait reçu le sceptre de la royauté. Il ne faisait pas partie de la tribu de Lévi. 

    Dans le Royaume de Dieu, comment le Christ et les enfants de Dieu auront-ils à la fois un rôle de roi et de sacrificateur ? Dieu est-Il incohérent ?

     

    La description de notre travail

    L’apôtre Pierre a aussi écrit que nous serons à la fois rois et sacrificateurs : « Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière » (1 Pierre 2 :9). Il décrit ici un sacerdoce composé de rois.

    Lorsque le Christ sera révélé, nous savons que nous serons comme Lui (1 Jean 3 :2), mais notre ressemblance ne concernera-t-elle pas également nos rôles à venir ? Ce sera le cas ! Voyez plutôt : « Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Apocalypse 3 :21-22).

    Entendons-nous et comprenons-nous cela ? C’est notre avenir !

    Alors que la Fête approche, voyons ce que cela représentera de faire partie d’un sacerdoce royal pendant mille ans. À votre avis, à quoi cela ressemblera-t-il ? Quel sera votre ordre sacerdotal ? Ce ne sera pas l’ordre d’Aaron. Nous allons découvrir à présent comment sera notre ordre sacerdotal – l’ordre de Melchisédek !

     

    Jésus est Melchisédek

    Les récits au sujet de Melchisédek dans la Bible nous aident à comprendre Son identité. Dans Genèse 14, Lot, le neveu d’Abraham, fut emmené captif lorsque Sodome et Gomorrhe perdirent une bataille (verset 12). Abraham alla à sa poursuite et il le ramena libre (versets 15-16). Ils reçurent alors un visiteur :

    « Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin : il était sacrificateur du Dieu Très-Haut. Il bénit Abram, et dit : Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut, maître du ciel et de la terre ! Béni soit le Dieu Très-Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains ! Et Abram lui donna [à Melchisédek] la dîme de tout » (versets 18-20).

    Les guides d’étude biblique du protestantisme traditionnel présentent Melchisédek comme un vieil homme mystérieux – une sorte de sacrificateur – qui aurait été une représentation physique de ce que le Christ deviendrait plus tard. Ils voient souvent le Père comme le Dieu colérique et dur de l’Ancien Testament, contrairement à Jésus, Son Fils doux et aimant, qui a mis fin aux anciennes lois contraignantes de Son Père. Pour eux, Melchisédek était assurément une métaphore ou une préfiguration.

    Mais qui est vraiment Melchisédek ? Il est important de connaître Son identité si nous voulons savoir qui nous serons.

    Melchisédek était « roi de Salem » et il est intéressant de noter que salem signifie « paix ». C’est de là que viennent les mots salam en arabe et shalom en hébreu. Où se trouve Salem dont Melchisédek est le roi ? David a écrit : « Dieu est connu en Juda, son nom est grand en Israël. Sa tente est à Salem, et sa demeure à Sion » (Psaume 76 :2-3). Bibliquement, Salem et Sion sont la même chose.

    Les commentaires bibliques confirment que Salem était l’ancien nom de Jérusalem. Dans les lettres d’Amarna – d’anciennes tablettes d’argile – Uru-Salam (Jérusalem) signifie « cité de Paix ». Melchisédek était Roi de Salem – ou Roi de paix. Ce sont un titre et un lieu exaltants !

     

    Le pays de Morija

    Des événements très importants ont eu lieu dans une région appelée Morija. Elle est constituée de trois collines sur lesquelles la vieille ville de Jérusalem a été bâtie. Abraham emmena Isaac sur une des collines de Morija pour le sacrifier, un emplacement qui deviendra ensuite Jérusalem.

    « Après ces choses, Dieu mit Abraham à l’épreuve, et lui dit : Abraham ! Et il répondit : Me voici ! Dieu dit : Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac ; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai » (Genèse 22 :1-2).

    Salomon bâtit le temple à Morija et une des trois collines est encore connue de nos jours comme le mont du Temple. « Salomon commença à bâtir la maison de l’Éternel à Jérusalem, sur la montagne de Morija, qui avait été indiquée à David, son père, dans le lieu préparé par David sur l’aire d’Ornan, le Jébusien » (2 Chroniques 3 :1).

    La Bible nous donne des informations au sujet de Melchisédek, un mystérieux sacrificateur qui vivait à l’époque d’Abraham, près de ce qui deviendrait plus tard Jérusalem, et qui habitait à proximité ou sur le site où Salomon bâtirait le temple. Morija, ce lieu remarquable dans les environs de Jérusalem, est associé à plusieurs événements importants dans la Bible :

    • Isaac y fut offert en sacrifice.
    • Jésus-Christ y fut sacrifié.
    • De nos jours, c’est le territoire le plus disputé sur la Terre.
    • C’est là que le Christ reviendra dans Son temple.
    • C’est là que le Christ régnera : la Sion terrestre !

     

    Des noms et des attributs remarquables

    Le nom du mystérieux Melchisédek signifie « Roi de justice ». Il est aussi appelé Roi de Salem ou « Roi de paix ». Qui d’autre dans la Bible porte de tels noms ? Il est intéressant de noter que le Messie est également appelé « Prince de la paix » (Ésaïe 9 :5).

    Bien entendu, Jésus est le Roi de justice. Dans Jérémie 33 :15, Il est appelé « un germe de justice » et Son règne à Jérusalem fournira le nouveau nom de la ville : « L’Éternel notre justice » (verset 16).

    L’apôtre Paul utilisa les mêmes noms lorsqu’il décrivit notre Souverain Sacrificateur : « … là où Jésus est entré pour nous comme précurseur, ayant été fait souverain sacrificateur pour toujours, selon l’ordre de Melchisédek. En effet, ce Melchisédek était roi de Salem, sacrificateur du Dieu Très-Haut ; il alla au-devant d’Abraham lorsqu’il revenait de la défaite des rois, il le bénit, et Abraham lui donna la dîme de tout ; il est d’abord roi de justice, d’après la signification de son nom, ensuite roi de Salem, c’est-à-dire roi de paix » (Hébreux 6 :20 ; 7 :1-2). Paul témoigna que Melchisédek était plus grand qu’Abraham, alors que ce dernier fut béni par le « Roi de justice » : « Or, c’est sans contredit l’inférieur qui est béni par le supérieur » (Hébreux 7 :7).

    Ce Melchisédek possède assurément un rôle très élevé dans la Bible :

    • Il venait de Jérusalem, où le temple serait ensuite bâti et où se trouvera également le futur trône du Royaume de Dieu.
    • Il est appelé le Roi de justice et le Roi de paix – des titres de Jésus-Christ.
    • Il reçut les dîmes d’Abraham.
    • Il dirige un ordre sacerdotal supérieur à celui d’Aaron.
    • Dieu envoya Abraham à Morija, le pays de Melchisédek, pour y sacrifier Isaac, en tant que préfiguration du sacrifice du Christ qui aurait lieu plus tard.

    Seul Jésus est juge et souverain sacrificateur. Melchisédek signifie « Roi de justice » et quel homme pourrait être roi sur les lois de Dieu ? Comment un sacrificateur humain pourrait-il porter ce titre ? Si un homme le faisait, ce serait présomptueux et blasphématoire. Abraham aurait-il donné ses dîmes à un sacrificateur injuste et blasphématoire ? Bien sûr que non.

    Mais la suite est encore plus intéressante.

    Paul a écrit que Melchisédek est « sans père, sans mère, sans généalogie, il n’a ni commencement de jours ni fin de vie, mais il est rendu semblable au Fils de Dieu ; ce Melchisédek demeure sacrificateur à perpétuité » (Hébreux 7 :3). Avant d’ajouter, en citant Psaume 110 :4 : « Car ce témoignage lui est rendu : Tu es sacrificateur pour toujours, selon l’ordre de Melchisédek » (Hébreux 7 :17).

    Melchisédek est « semblable au Fils de Dieu » et Il est sacrificateur à perpétuité. Il ne peut donc pas être « un ancien roi de la région » comme certains théologiens préfèrent le penser.

    Le nom du sacerdoce aaronique provient de son premier souverain sacrificateur, Aaron, le frère de Moïse, et tous les membres de cet ordre furent des descendants d’Aaron. De la même manière, Melchisédek, le « Roi de justice », est le premier souverain sacrificateur de l’ordre de Melchisédek. Dans l’épître aux Hébreux, l’apôtre Paul nous dit que Melchisédek conservera Son rôle « à perpétuité ». Dans le sacerdoce aaronique, le titre de souverain sacrificateur passait d’un homme à un autre après le décès de celui qui était en poste. Mais notre Souverain Sacrificateur, Jésus-Christ, vit éternellement et Il conservera donc Son rôle « à perpétuité » et « pour toujours ».

    L’ordre de Melchisédek aurait-il deux souverains sacrificateurs qui servaient « à perpétuité » et « pour toujours » ?

    Voici comment l’apôtre Paul décrivit le Christ ressuscité à Timothée : « Le bienheureux et seul souverain, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs, qui seul possède l’immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n’a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent l’honneur et la puissance éternelle » (1 Timothée 6 :15-16).

    Quelle autre figure biblique est décrite comme ayant « ni commencement de jours ni fin de vie » (Hébreux 7 :3) ? Cela ne signifie pas qu’il était impossible de connaître la date de naissance de Melchisédek, mais bien qu’Il n’ait pas de commencement. Cela ne peut s’appliquer qu’à Jésus-Christ. Abraham donna ses dîmes à Celui qui allait devenir Jésus.

    Melchisédek est Jésus, le Messie, l’Éternel (YHVH) – le Dieu de l’Ancien Testament. Ces différents noms désignent le même Individu !

     

    Rois ou sacrificateurs vs rois et sacrificateurs

    Comme nous l’avons déjà vu, les rois d’Israël, dont le Messie, devaient tous sortir de la tribu de Juda (Genèse 49 :10). Quant aux sacrificateurs, ils étaient tous des descendants d’Aaron, qui lui-même appartenait à la tribu de Lévi.

    En Israël, le sceptre – représentant la royauté – fut attribué à Juda et le sacerdoce à Lévi. Comment Jésus, qui descendait de Juda, peut-Il être notre Souverain Sacrificateur ? Il ne descendait pas de Lévi, donc Il ne pouvait pas faire partie du sacerdoce aaronique. L’apôtre Paul reconnaissait cela lorsqu’il écrivit : « Car il est notoire que notre Seigneur est sorti de Juda, tribu dont Moïse n’a rien dit pour ce qui concerne le sacerdoce » (Hébreux 7 :14). Cependant, la Bible dit clairement que le Messie est à la fois roi et sacrificateur.

    La prophétie suivante se réfère au Messie : « Voici, un homme, dont le nom est germe, germera dans son lieu, et bâtira le temple de l’Éternel. Il bâtira le temple de l’Éternel ; il portera les insignes de la majesté ; il s’assiéra et dominera sur son trôneil sera sacrificateur sur son trône [N.B. : sacrificateur et roi], et une parfaite union régnera entre l’un et l’autre » (Zacharie 6 :12-13). Le Messie remplit à la fois les rôles de roi et de sacrificateur. 

    Qu’en est-il de l’Église de Dieu ? L’Église est composée de gens de toutes origines ethniques. Comment les membres de l’Église de Dieu, qui est l’Israël spirituel de Dieu (Galates 6 :15-16), peuvent-ils être à la fois rois et sacrificateurs ? Pour trouver les réponses, il faut se poser les bonnes questions. 

    Sur quel trône David et Salomon étaient-ils assis ? 

    Ils étaient sur un trône qui appartenait à l’Éternel, YHVH, le Dieu d’Israël : « Salomon s’assit sur le trône de l’Éternel, comme roi à la place de David, son père » (1 Chroniques 29 :23). Le propriétaire divin de ce trône était bien connu. Lorsque la reine de Séba rendit visite à Salomon, elle lui dit : « Béni soit l’Éternel, ton Dieu, qui t’a accordé la faveur de te placer sur son trône comme roi pour l’Éternel, ton Dieu ! C’est parce que ton Dieu aime Israël et veut le faire subsister à toujours, qu’il t’a établi roi sur lui pour que tu fasses droit et justice » (2 Chroniques 9 :8).

     

    Qui est le Fils de David et l’Héritier de son trône ? 

    Jésus, le Messie, s’assiéra sur le trône de David lorsqu’Il reviendra (Ésaïe 9 :6). Et comme nous l’avons vu, le trône de David était en premier lieu celui du Christ. Jésus, qui est actuellement assis avec Son Père sur le trône de ce Dernier (Apocalypse 3 :21), reviendra prendre possession de Son trône. Lorsqu’Il « a été fait chair » (Jean 1 :14), Il était de la lignée de David, comme les généalogies dans Matthieu et Luc en attestent. Donc, Il est aussi l’Héritier de David.

     

    Qui seront les cohéritiers avec le Christ ? 

    « L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui » (Romains 8 :16-17). Cette grande promesse concerne tous les membres de l’Église de Dieu, quelles que soient leur nationalité et leur ethnicité.

     

    Comment les membres de l’Église seront-ils rois ? 

    Jésus a déclaré à leur sujet : « Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône » (Apocalypse 3 :21). L’apôtre Paul déclara que ceux qui appartiennent au Christ et qui ont le cœur circoncis sont intérieurement des Juifs, en esprit (Romains 2 :28-29).

    Des rois et aussi des sacrificateurs ? Le Christ a révélé que nous serons « rois et sacrificateurs à notre Dieu ; et nous régnerons sur la terre » (Apocalypse 5 :10, Ostervald). Les saints seront sacrificateurs selon l’ordre de Melchisédek.

    L’Éternel – YHVH de l’Ancien Testament – a donné Son propre trône à David. Lorsque Jésus reviendra, Il le récupérera en tant que Fils de David. L’Éternel, qui est le Souverain Sacrificateur de l’ordre de Melchisédek, avait aussi donné le sacerdoce aux descendants d’Aaron. Mais l’ordre de Melchisédek est un ordre supérieur (Hébreux 7 :5-10). Le Christ, sous le nom de l’Éternel, donna le sceptre à Juda et Son action de réclamer Son trône est supérieure à tout autre dans la tribu de Juda. L’Éternel, Jésus le Messie, est à la fois roi et sacrificateur. Il est Roi des rois et Souverain Sacrificateur pour l’éternité. Le Christ donnera des postes de rois et de sacrificateurs aux saints.

    Le fait que Jésus soit à la fois roi et souverain sacrificateur ne peut être résolu qu’à travers Melchisédek. Le fait qu’à la résurrection, les membres glorifiés de l’Église de Dieu serviront à la fois comme rois et sacrificateurs ne peut être résolu qu’à travers la compréhension de l’identité de Melchisédek qui est Jésus-Christ. L’Église de Dieu est un sacerdoce royal.

     

    Notre travail en tant que sacrificateur

    Nous mentionnons souvent que les saints, en tant que rois « régneront sur la terre » (Apocalypse 5 :10) et nous devrions nous en souvenir – particulièrement à l’époque des Fêtes d’Automne. Mais que ferons-nous en tant que sacrificateurs ?

    Une partie importante de cette tâche sera d’enseigner ! « Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute [la] montagne sainte ; car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent » (Ésaïe 11 :9). Comment cet objectif merveilleux sera-t-il atteint ? Pour que la Terre soit remplie de cette connaissance, cela signifie qu’il faudra quelqu’un pour la placer à cet endroit. Le monde entier devra être rééduqué avec la bonne forme de connaissance. M. Herbert Armstrong avait l’habitude de dire que nous sommes appelés à devenir des enseignants dans le Royaume. En 1985, peu avant sa mort, il prêcha le Jour de la Pentecôte : « Nous ne sommes pas seulement appelés à être les premiers à entrer dans le Royaume de Dieu. Nous sommes appelés pour une mission spéciale : devenir des enseignants. »

    La connaissance n’apparaîtra pas soudainement dans un monde qui a été aveuglé pendant 6000 ans. Imaginez un peuple entier qui sortirait d’une grotte sombre et obscure dans laquelle ses habitants auraient passé leur vie entière et qui sortiraient pour la toute première fois à la lumière du jour. Comment réagiraient-ils ? Ils plisseraient les yeux ou ils se les protégeraient de la main, mais leur compréhension ne serait plus bloquée par l’adversaire. Imaginez un monde avec des peuples séduits, mais dont le séducteur en serait retranché. Ils auront beaucoup de chemin à parcourir et ils auront besoin d’enseignants. Quelle opportunité !

    « Des peuples s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel » (Ésaïe 2 :3).

    C’est la description de notre travail !

    Nous allons aussi conseiller et guérir. L’Église ressuscitée et glorifiée trouvera un monde en état de choc. Un monde qui aura enduré trois ans et demi de terreur. Les habitants seront traumatisés, physiquement et psychologiquement. Des millions de gens seront remplis de souffrance et de désespoir à cause de tout ce qu’ils auront subi. Il y aura énormément de blessés qui auront besoin d’être guéris.

    Beaucoup de membres de l’Église de Dieu ont enduré des épreuves au cours de cette vie, dont la perte de proches, des maladies graves et des accidents, des douleurs physiques et émotionnelles, de la dépression et du découragement. Mais le Christ nous aidera à transformer nos souffrances en ressources inestimables. « Car, du fait [que le Christ] a souffert lui-même et qu’il a été tenté, il peut secourir ceux qui sont tentés » (Hébreux 2 :18). Le même principe s’appliquera aux rois et aux sacrificateurs glorifiés qui serviront sous Son autorité. Les épreuves que vous affrontez maintenant auront une valeur inestimable lorsque vous servirez les autres pendant le Millénium.

    Il s’agit seulement de quelques tâches que les sacrificateurs de l’ordre de Melchisédek accompliront dans le Royaume de Dieu.

    Pourquoi cet ordre sacerdotal de Melchisédek est-il si important pour chacun d’entre nous pendant cette époque des Fêtes d’Automne ? Car cela représente notre avenir dans le Royaume de Dieu – notre ordre sacerdotal. Nous avons parfois tendance à penser que nous serons rois ou sacrificateurs dans le Royaume. Pas du tout ! Nous serons rois et sacrificateurs car nous serons un royaume de sacrificateurs. Une nation sainte. Un sacerdoce royal selon l’ordre de Melchisédek !

    Source: https://www.eglisedieuvivant.org/articles/l'ordre-de-melchisedek-a178

    « La parachah ChophétiymLes évangéliques comprennent mal l'apôtre Paul »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :