• La Paracha Reeh: comprendre les signaux lumineux d’HaShem

    La Paracha Reeh: comprendre les signaux lumineux d’HaShem

     
    Extrait de l'étude faite das le cadre de la Yeshiva messianique par correspondance, une école pour former des talmidim selon la Thora en Yéchoua: http://www.soucatdavid.net/Distance-Messianic-Yeshiva
     
    Tous droits réservés
     
    Deutéronome 11:26 Regarde, reeh רְאֵה je mets aujourd’hui devant vous la bénédiction et la malédiction…
     
    C’est par le moyen des yeux, « regarde», que D.ieu interpelle l’homme pour qu’il choisisse son chemin. L’impact est plus grand quand on « voit » les fruits de notre choix dans notre vie. Quels sont les fruits que nous portons dans nos familles, notre travail, nos finances, notre santé ? Les bénédictions et malédictions devaient être prononcées sur deux montagnes reflétant leur nature : le Mont Guérizim sur lequel étaient prononcées les bénédictions était verdoyant tandis que le Mont Ebal, sur lequel devaient être prononcées les malédictions, était gris et désert. Six Tribus se tenaient sur le Mont Ebal pour prononcer les malédictions.
    Deutéronome 11:29 Et il arrivera que quand l’Eternel, ton Dieu, t’aura fait entrer dans le pays où tu vas pour le posséder, tu mettras la bénédiction sur la montagne de Garizim, et la malédiction klala קְּלָלָה sur la montagne d’Ebal.
     
    La racine du mot « malédiction klala קְּלָלָה» est formée par les lettres koufק , lamed ל , lamed ל « kalal קלל» qui forment le mot « brillant, lumière brillante». La malédiction agit comme un avertisseur lumineux destiné à nous faire prendre conscience de notre erreur. Mais comme une luminosité trop forte peut nous aveugler, notre esprit peut ne pas comprendre les raisons de cette malédiction. C’est par l’étude des commandements que l’on peut y voir clair et décider de ne plus transgresser la Parole. La malédiction, au lieu de n’apparaître plus que comme une simple punition destinée à nous condamner, se met en quelque sorte au service de la bénédiction :
    Hébreux 12:11 Il est vrai que tout châtiment ne paraît pas sur le moment un sujet de joie, mais de tristesse ; mais ensuite il produit un fruit paisible de justice pour ceux qui ont été ainsi exercés.
     
    Un équilibre est créé entre l’amour et le jugement comme l’indique l’emploi des deux Noms de D.ieu : Adonaï Eloeikhem יְהוָה אֱלֹהֵיכֶם: midat ‘hessed mesure de grâce et midat dine mesure de jugement.
     
     
    Deutéronome 11:26-28 Regarde, je mets aujourd'hui devant vous la bénédiction et la malédiction klala קְּלָלָה, la bénédiction, si acher quand ou lorsque אֲשֶׁר vous écoutez les commandements de l’Eternel, votre Dieu, que je vous commande aujourd'hui ; la malédiction, si im אִם vous n’écoutez pas les commandements de l’Eternel, votre Dieu Adonaï éloeikhem יְהוָה אֱלֹהֵיכֶם, et si vous vous détournez du chemin que je vous commande aujourd'hui, pour aller après d’autres dieux, que vous n’avez pas connus.
     
     
    Il est intéressant de noter que le terme « si » indiquant un choix possible n’est mentionné que pour la malédiction dans le texte original. Le premier « si » est en fait un « quand » ou « lorsque » et change considérablement le sens de la Parole prophétique :
    Deutéronome 11:26-28 Regarde, je mets aujourd'hui devant vous la ête haberakha אֶת-הַבְּרָכָה bénédiction et la malédiction, la bénédiction, si achèr quand ou lorsque אֲשֶׁר vous écoutez les commandements de l’Eternel, votre Dieu, que je vous commande aujourd'hui ; la malédiction, si im אִם vous n’écoutez pas les commandements de l’Eternel, votre Dieu, et si vous vous détournez du chemin que je vous commande aujourd'hui, pour aller après d’autres dieux, que vous n’avez pas connus.
     
     
    Il n’est manifestement pas question pour D.ieu que nous refusions d’obéir à Ses commandements, mais plutôt « lorsque vous obéirez à Mes commandements, alors que vous obéissez à Mes commandements, Je vous donnerai une vie abondante ». Il nous offre le salut, la vie éternelle par Yéchoua et une vie bénie sur terre par l’obéissance à Ses commandements. D’ailleurs les lettres finales du verset forment le mot Thora תּוֹרָה:
     
    Deutéronome 11:27 la bénédiction, si vous écoutez les commandements ête haberakha achèr tichméou אֶת-הַבְּרָכָה--אֲשֶׁר תִּשְׁמְעוּ de l’Eternel, votre Dieu, que je vous commande aujourd'hui
     
    La préposition « ête אֶת » placée devant « bénédiction » rappelle les vingt-deux bénédictions citées dans la dernière Paracha du Livre de Lévitique : Si  im אִם vous marchez dans mes statuts, et si vous gardez mes commandements et les pratiquez vaassitem otam וַעֲשִׂיתֶם אֹתָם (Lévitique 26:3)
    Moi, je suis l’Eternel, votre Dieu, qui vous ai fait sortir du pays d’Egypte, afin que vous ne fussiez pas leurs esclaves, j’ai brisé les liens de votre joug, et je vous ai fait marcher la tête levée qomemiout קוֹמְמִיּוּת (Lévitique 26:13)
     
    Vingt-deux bénédictions comme les vingt-deux lettres de l’alphabet hébreu : le texte commence avec la lettre aleph א et se termine avec la lettre tav ת qui sont les premières et dernières lettres de l’alphabet.
     
    Les lettres qui composent le mot « les otam אֹתָם» forment également le mot « vérité emet אמת ». Les mots « les pratiquez » peuvent donc être compris de cette façon : « pratiquez la vérité ».
     
    Si l’on retire le aleph א qui représente l’Unicité de D.ieu par sa valeur numérique 1, il reste les lettres tav תet mem ם qui forment le mot « mort mête מֵת» : sans l’obéissance à la Parole et la reconnaissance du D.ieu Unique, l’homme est mort ! La vie et la mort, c’est la Bible entière qui est résumée par ces deux mots.
     
    Notre obéissance ne peut être parfaitement accomplie qu’en Yéchoua qui est l’Aleph et le Tav, le commencement et la fin de toute chose, l’accomplissement de toute la Thora et la Vérité :
    Jean 14:6 Yéchoua lui dit, Moi, je suis le chemin, et la vérité, et la vie ; nul ne vient au Père que par moi.
    Ap. 1:17 Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point! Je suis le premier et le dernier,
     
    Apocalypse 1:8 Moi, je suis l’alpha, le Aleph א et l’oméga le Tav ת, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, et qui était, et qui vient, le Tout–puissant.
     
    AMEN. Shabbat shalom
     
    Extrait de notre étude faites das le cadre de la Yeshiva messianique par correspondance, une école pour former des talmidim selon la Thora en Yéchoua: http://www.soucatdavid.net/Distance-Messianic-Yeshiva
    Tous droits réservés
    « Réfutation de fable Rabbinique: Yeshua dans le TalmudLa parachah Rééh »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Christian
    Samedi 19 Août à 08:21

    Bonjour Caleb,

    voilà une question qui me taraude,

    comment peut on faire du commerce avec la Parole?

    La seule yeshiva valable pour former des talmidim, c'est la yeshiva de Yeshoua Ha Mashiah et dans la parachah Reeh, nous avons une réponse claire!

    1 Ô vous tous qui êtes altérés, venez aux eaux ! Et vous qui n’avez point d’argent, venez, achetez et mangez ! Venez, achetez sans argent et sans aucun prix, du vin et du lait.
    2 Pourquoi dépensez-vous l’argent pour ce qui ne nourrit pas, et votre travail pour ce qui ne rassasie pas ? Écoutez-moi, et vous mangerez ce qui est bon, et vous jouirez à plaisir de ce qu’il y a de meilleur.
    3 Prêtez l’oreille, et venez à moi ; écoutez, et votre âme vivra ; et je traiterai avec vous une alliance éternelle, selon les gratuités immuables données à David. (Esaïe 55: 1-3)

     

    Shabbat Shalom

     

      • Samedi 19 Août à 09:05

        Shalom, Christian

        Je peux comprendre ton interrogation. Elle est légitime et peut faire l'objet de longs débats. Cependant, dans le cas présent, je ne permettrai pas de te répondre sur le fond car ne faisant pas partie  de cette école. Je n'ai fait que publier une étude faite par cette yeshiva.

        Que YHVH te bénisse.

        Caleb

         

         

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :