• Vayikra : Quel regard avoir aujourd'hui sur les sacrifices d'animaux dans la Torah?

    Vayikra : Quel regard avoir aujourd'hui sur les sacrifices d'animaux dans la Torah?

     Site: Alephbeta France

    Utiliser les sacrifices et les offrandes comme moyen de se connecter avec Dieu parait bizarre de nos jours. Dans un contexte moderne, comment sommes-nous censés nous connecter avec la myriade de détails associés au sacrifice animal dans la Bible? Et puis, pourquoi Dieu a-t-il exigé le sacrifice d'animaux - même à l'époque? Et quelle était la signification des différents types d'offres? Si on comprend cela, on pourra peut-être trouver la signification spirituelle pertinente des sacrifices d'animaux aujourd'hui.

    Rejoignez Rav Fohrman alors qu'il explore ces questions fondamentales en réexaminant les différents types de sacrifice dans la Bible, et découvrez comment cette ancienne tradition crée un cadre moderne sur la façon de se connecter avec Dieu aujourd'hui.

    « Louqas/Luc 24 : Les premières paroles de Yéshoua après sa résurrection.La voie de Jésus - Comment est arrivé le divorce entre juifs et chrétiens ? (Jean-Marc Thobois) »
    Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Danit
    Vendredi 23 Avril à 21:59

    Toda rabba ! 

    Excellente explication et transposition actuelle du réalité passée mais cela n'explique toujours pas le nombre d'animaux sacrifiés à chaque fête par exemple, pour ne parler que de cela ! 

    Le Rav Eytan laisse entendre que ces quantités innombrables d'animaux représentaient symboliquement chaque personne du peuple. Pourquoi pas ? Alors, en tant que judéo-chrétienne, je ne peux m'empêcher de faire le lien avec le sacrifice de Yeshoua (car cela en fut bien un et délibérément consenti). La question que je me permets alors de poser est celle-ci : tous ces animaux sacrifiés n'étaient-ils pas une préfiguration annonciatrice du sacrifice ultime de Yeshoua ? De même la ligature d'Ytschak... 

    Quelle que soit l'explication qu'on en donne, nul ne peut nier le fait qu'après le sacrifice de Yeshoua, il n'y en eut plus d'autre pour la simple raison qu'il n'y avait plus de temple. C'est comme si, ce sacrifice était l'aboutissement extrême de toute cette logique de sacrifices. 

    Shalom !

    Danit 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :