• La Fête des Trompettes: un tournant dans l'histoire

    La Fête des Trompettes: un tournant dans l'histoire

     Site: Eglise de Dieu unie

    La Fête des Trompettes : un tournant dans l'histoire

     

    La Fête des Trompettes annonce le début des fêtes divines automnales. Elle illustre le point culminant de l’époque humaine et le commencement d’une période incroyable pendant laquelle Dieu va jouer un rôle plus direct dans les événements mondiaux. Les fêtes précédentes illustrent la réaction individuelle de ceux que Dieu appelle, à l’égard de l’œuvre divine. La Fête des Trompettes annonce l’intervention divine dans les affaires humaines à l’échelle mondiale. Ce jour saint représente un tournant important dans l’histoire humaine.

      Cette fête marque aussi le début de la troisième et dernière saison des fêtes (Ex. 23:14 ; Deut. 16:16) comprenant les quatre derniers jours saints de l’année.

     

     Le retour de Jésus-Christ !

      La Fête des Trompettes représente le retour de Jésus-Christ ici-bas pour établir le Royaume de Dieu ! L’apocalypse décrit une succession d’événements bouleversants représentés par sept anges sonnant de la trompette retentissante. La sonnerie de la dernière trompette annonce que, « Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles » (Apoc. 11:15). Le retour de Jésus-Christ s’avère être le dernier et le plus significatif des événements associés aux trompettes prophétiques. De toutes les prophéties de la Bible, celle-ci préfigure assurément la nouvelle la plus extraordinaire et la plus réjouissante pour ce monde malheureux et accablé par le péché !

      La Fête des Trompettes marque également l’accomplissement futur de nombreuses prophéties de l’Ancien Testament annonçant l’apparition du Messie venant régner comme Roi des rois, avec puissance et autorité. Les disciples de Jésus croyaient que le Messie, en puissant conquérant, prendrait possession de Son Royaume immédiatement après Sa résurrection. Après celle-ci, quand Il leur apparut ils Lui demandèrent : « Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d’Israël ? » (Actes 1:6).

      Pendant Son ministère terrestre, Jésus-Christ avait établi une distinction entre Son Premier Avènement, et Son Second Avènement. Quand Ponce Pilate, le gouverneur de la Judée, interrogea notre Sauveur avant Sa crucifixion, notre Seigneur précisa qu’Il n’était pas venu pour régner en ce temps-là. « Mon royaume n’est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne sois pas livré aux Juifs ; mais maintenant mon royaume n’est point d’ici-bas. Pilate lui dit : Tu es donc roi ? Jésus répondit : Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité » (Jean 18:36-37).

      Après la résurrection de Christ, les apôtres anticipèrent passionnément l’accomplissement des promesses de leur Maître. Ils connaissaient les prophéties messianiques comme celle d’Esaïe, où il était question, pour le Messie de « donner à l’empire de l’accroissement, et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l’affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dès maintenant et à toujours : Voilà ce que fera le zèle de l’Eternel des armées » (Esa. 9:6).

      Quand les disciples demandèrent à Jésus s’Il établirait bientôt le Royaume, Il leur répondit que ce n’était pas à eux « de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité » (Actes 1:7). Il les exhorta à plutôt se concentrer sur la prédication de l’Évangile, la bonne nouvelle de par le monde. Par la suite, les apôtres com- prirent que le retour du Fils de l’homme n’était pas nécessairement imminent. De nombreux passages de l’Écriture décrivent les saints anticipant avec joie le retour de Christ.

     

    Pourquoi le symbolisme des Trompettes ?

      L’émotion de ce jour saint qui préfigure ces évènements exceptionnels est illustrée par le symbolisme de cette fête. L’ancien Israël le célébrait par « un jour de repos, publié au son des trompettes, et une sainte convocation » (Lév. 23:24).

      Quelle est la signification des sons impressionnants accompagnant l’observance de ce jour ? Pour nous aider à comprendre le symbolisme des trompettes, considérons l’usage de cet instrument dans la Bible.

      Dieu communiqua à l’ancien Israël des instructions précises sur la manière de sonner de la trompette pour communiquer des messages importants. Le son de la trompette signalait notamment une réunion des dirigeants d’Israël. Quand deux trompettes retentissaient, cela voulait dire que tout le peuple devait s’assembler (Nombres 10:3-4). Dieu Se servit aussi du son d’une trompette retentissante pour annoncer Sa rencontre avec le peuple quand Il descendit sur le Mont Sinaï (Ex. 19:16).

      Le son des trompettes pouvait aussi servir d’alarme. En effet, il est écrit : « Lorsque, dans votre pays, vous irez à la guerre contre l’ennemi qui vous combattra, vous sonnerez des trompettes avec éclat » (Nombres 10:9). En pareil cas, le son de ces instruments avertissait le peuple du danger imminent de la guerre.

      Les trompettes pouvaient aussi produire des sons de fête : « Dans vos jours de joie, dans vos fêtes, et à vos nouvelles lunes, vous sonnerez des trompettes, en offrant vos holocaustes et vos sacrifices d’actions de grâces, et elles vous mettront en souvenir devant votre Dieu » (Nombres 10:10).

      Par leur capacité à projeter un son sur de grandes distances, les trompettes étaient d’excellents instruments pour attirer l’attention des gens. À propos de ce jour de fête, il est écrit : « Sonnez de la trompette à la nouvelle lune, à la pleine lune, au jour de notre fête ! » (Ps. 814).

     

    Des précisions sur le symbolisme des trompettes

      Les rédacteurs du Nouveau Testament nous expliquent le symbolisme biblique des trompettes. Paul, par exemple, décrit le retour de Jésus-Christ en ces termes : « Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs » (I Thess. 4:16-17).

      Paul a également parlé du jour où les prémices préfigurées par la Pentecôte ressusciteront à l’immortalité. Dans I Corinthiens 15:52, il a écrit que tout ceci aura lieu « en un instant, en un clin d’œil, à la der- nière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés ».

      L’apôtre Jean parle d’une trompette retentissante lors du retour du Christ : « Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles » (Apoc. 11:15). Ces passages révèlent avec force le caractère émouvant de la Fête des Trompettes.

      Bien que cette fête ne soit pas mentionnée directement dans le Nouveau Testament, il serait erroné d’en déduire que nous n’avons plus besoin de l’observer. N’oublions pas que l’Église primitive s’appuyait sur l’Ancien Testament en matière de doctrines (II Tim. 3:16). À l’instar des Dix Commandements, qui sont liés entre eux (Jacques 2:10-11), chaque fête de l’Éternel est intimement liée aux autres. En les observant toutes, nous pouvons comprendre le déroulement du plan remarquable de Dieu pour l’humanité.

     

    L’enseignement prophétique de Jésus

      Vers la fin du ministère terrestre de Jésus, les apôtres interrogèrent ce dernier sur la fin de l’ère présente. « Il s’assit sur la montagne des Oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui poser cette question : Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? » (Matth. 24:3)

      Plusieurs siècles auparavant, le prophète Daniel avait prophétisé l’établissement du Royaume de Dieu, dont hériteraient les saints (Daniel 2:44 ; 7:18). Ni Daniel ni les disciples ne comprenaient quand ce Royaume serait instauré.

      Jésus Se mit à expliquer des paroles « tenues secrètes et scellées » depuis l’époque de Daniel (Daniel 12:9). Dans Matthieu 24, Il avertit Ses disciples de l’apparition de religions de contrefaçon, de guerres, de famines, d’épidémies, de tremblements de terre et autres calamités (versets 4-13). Il expliqua que l’époque de Son retour serait caractérisée par la haine et le crime. Et c’est dans ce contexte que s’inscrit Sa déclaration selon laquelle « Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin » (verset 14).

     

    D’autres détails sur le livre de l’Apocalypse

      Jésus-Christ révèle beaucoup d’autres détails sur cette époque charnière et primordial dans le livre de l’Apocalypse, qualifié de : « Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt » (Apoc. 1:1). Par la bouche de Son serviteur Jean, Christ y réitère les événements qu’Il a décrits à Ses disciples quelques décennies plus tôt. Mais cette fois, Jésus Se sert de symboles – d’une série de sceaux qu’Il décachette l’un après l’autre (Apoc. 6).

      Ensuite, évoquant le début de la colère divine contre les nations rebelles, Jésus prophétise que sept plaies doivent s’abattre sur le monde ; chacune de ces plaies étant annoncée par une trompette retentissante (Apoc : chapitres 8et 9). En fin de compte, l’Éternel envoie Ses deux témoins ou prophètes pour proclamer Sa vérité (Apoc. 11). Hélas, l’humanité méchante rejettera ces deux serviteurs de Dieu et les tuera (versets 7-10).

      Ces évènements dramatiques ont lieu comme événements précurseurs, avant que ne retentisse la septième trompette annonçant le retour de Jésus-Christ venant régner sur les peuples du monde, remplaçant les gouvernements humains (Apoc. 11:15).

      À propos de la même époque, on peut lire, dans Matthieu 24 : « Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire. Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, d’une extrémité des cieux à l’autre » (versets 29-31).

     

    Des événements sans précédent marqueront le retour du Christ

      Quand Christ descendra sur le mont des oliviers à Jérusalem, les nations de la terre s’assembleront pour Le combattre (Zach. 14:1-4) ! Il est aussi écrit, à propos de cette gigantesque bataille : « Et je vis la bête, les rois de la terre, et leurs armées rassemblés pour faire la guerre à celui qui était assis sur le cheval [Jésus-Christ] et à son armée » (Apoc. 19:19).

      Qui pourrait bien vouloir combattre le Messie ? Qui pourrait bien les pousser à commettre pareille folie ? En fait, si ces armées cherchent à détruire le Christ, c’est parce que Satan a séduit toute la terre (Apoc. 12:9). C’est le diable qui poussera les nations à s’opposer au Christ à Son retour.

      La Fête des Trompettes signale également une résurrection des morts. L’apôtre Paul a parlé de cet évènement : « Car, puisque la mort est venue par un homme, c’est aussi par un homme qu’est venue la résurrection des morts. Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement » (I Cor. 15:21-23).

      Et Paul de poursuivre : « Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement » (I Thess. 4:16), suivis immédiatement par le peuple de Dieu encore vivant à ce moment-là (verset 17).

      D’après Apocalypse 20:5, il est question ici de « la première résurrection », aussi décrite comme une « meilleure résurrection » (Héb. 11:35). Cette transformation à la vie immortelle était l’espoir des pre- miers chrétiens et reste encore l’espoir fervent de ceux qui comprennent le plan de Dieu.

      Dans son Épître aux Romains, Paul dépeint cette résurrection comme une délivrance glorieuse de l’esclavage : « Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. Car la création […] elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu […] Et ce n’est pas elle seulement mais nous aussi, qui avons les prémices de l’Esprit nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l’adoption, la rédemption de notre corps » (Romains 8:19-23).

      Au-delà des événements tragiques qui s’annoncent, la bonne nouvelle est que Dieu va intervenir pour sauver l’humanité et la guider dans Son mode de vie parfait.

      Jésus-Christ s’apprête à revenir pour établir le règne millénaire de Dieu, en apportant Son gouvernement parfait sur terre. Voilà la signification merveilleuse et inspirante de la Fête des Trompettes. Jésus nous a dit de prier « que ton règne vienne » (Matth. 6:10). Que cette prière a besoin d’être exaucée !

     

    Source: https://francais.ucg.org/outils-detude-de-la-bible/brochures/les-fetes-divines-la-promesse-que-lhumanite-peut-esperer/la-fete-des-trompettes-un-tournant-dans-lhistoire

     
    « Calendrier des Fêtes 2018Le Shofar: Sa signification, son rôle et son sens prophétique »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :