• Les deux témoins annoncés ( Jacquy Mengal)

    Les deux témoins annoncés

    Site : Bible enquête et témoignage (Jacquy Mengal)

     

    Inspiré de l'emblème
    d'Israël

      

    D
    epuis peu, on remarque que certains sites web messianiques et évangéliques ont pris l'habitude de diffuser leurs discours, annonces et vidéos par deux présentateurs au lieu d'un seul comme cela se faisait auparavant.

    Cette idée de choisir deux personnes au lieu d'une seule pour parler de la Parole de Dieu n'est pas désagréable en soi, puisque cela donne l'impression d'une communication triangulaire : les deux présentateurs qui tour à tour se parlent en s'adressant à nous, les spectateurs.

    Mais, si cette innovation semble sympathique et attrayante, je pense que certains s'imaginent aussi déjà pouvoir endosser le rôle de ces deux témoins annoncés dans le livre de l'Apocalypse !

    Ceci dit, il est tout à fait vraisemblable que ces deux hommes, que le Seigneur choisira, utiliseront les médias et Internet pour accomplir une partie de leur mission et présenter ainsi leur message au monde.Soulignons d'ailleurs que plusieurs passages des Écritures demeurèrent totalement incompris jusqu'à l'apparition de la télévision. La Bible avait en effet annoncé que le monde entier serait témoin du retour du Messie, ainsi que de l'arrivée de ces deux témoins qui Le précéderont. Ce qui ne fut évidemment rendu possible qu'avec la retransmission télévisuelle et/ou Internet.


    « Voici, il vient avec les nuées. Et tout œil le verra, et ceux qui l'ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen !» (Apoc. 1 : 7, version L. Segond).


    « Des hommes de tout peuple, de toute tribu, de toute langue et de toute nation regarderont leurs cadavres pendant trois jours et demi et ne permettront pas qu'on les enterre. » (Apoc. 11 : 9).

     


    Qui seront ces témoins ?

     


    Mes amis, vous devez bien vous douter qu'à l'heure où j'écris ces lignes, personne ne connaît encore l'identité de ces deux hommes, excepté évidemment le Seigneur. Il est même tout à fait possible que ces deux personnages ignorent encore qu'ils seront désignés par l'Esprit saint pour remplir cette mission.

    Seront-ils tous deux Juifs ? Ou, alors l'un Juif et l'autre pas ? Je l'ignore, mais ce qui est certain, c'est qu'ils seront croyants dans le Seigneur Yéchoua et qu'ils auront accepté Son sacrifice pour leurs propres péchés.


    Il est donc inutile de chercher ces individus parmi des gens (Juifs ou Chrétiens) qui ne respectent même pas les commandements ou qui font des compromis avec la Vérité, à moins que ces candidats ne se repentent in extremis !


    « Si quelqu'un affirme : 'Je le connais', mais n'obéit pas à ses commandements, c'est un menteur et il n'y a pas de vérité en lui. » (I Jean 2 : 4).


    D'autre part, certains pensent que ces deux témoins pourraient être Moïse et Élie, ou encore Hénoch et Élie, qui seraient toujours en vie et qui reviendraient pour accomplir cette tâche !Si Hénoch et Élie ont bien été enlevés d'une manière peu ordinaire, et que Moïse a été enseveli par le Seigneur lui-même, il est faux de croire que ces prophètes sont toujours vivants, car la Bible affirme que personne n'est ressuscité à ce jour, excepté le Messie Yéchoua  :


    « Personne n'est jamais monté au ciel, excepté le Fils de l'homme qui est descendu du ciel » (Jean 3 : 13/Prov. 30 : 4).


    Mais, si nous ne connaissons pas encore l'identité de ces deux témoins, la Bible nous donne néanmoins quelques indices quant à leur origine. Le livre de l'Apocalypse note :
    « Les deux témoins sont les deux oliviers et les deux lampes qui se tiennent devant le Seigneur de la terre. » (Apoc. 11 : 4).
    Et le livre de Zacharie nous fournit plus de précision concernant ces « deux oliviers » et ces « deux lampes » :


    « 3 Deux oliviers se trouvent à côté du réservoir, l'un à droite et l'autre à gauche. (...) 11 Que représentent les deux oliviers situés à droite et à gauche du porte-lampe ? (...) 12 Que représentent les deux branches d'olivier placées à côté des deux tubes en or d'où sort l'huile dorée ? (...) 13 Ils représentent les deux hommes consacrés avec de l'huile pour être au service du Seigneur de toute la terre. » (Zach. 4 : 3-13).


    Sachant, d'une part, que le porte-lampe ou Ménorah représente à la fois les Sept Yeux du Seigneur qui sont ses Sept Esprits, et les Sept Églises (Zach. 4 : 10b/Apoc. 1 : 20 et Apoc. 5 : 6), nous pouvons raisonnablement supposer que les deux témoins seront issus de deux des Sept Églises mentionnées dans le livre de l'Apocalypse.


    D'autre part, le symbole de l'olivier décrit dans Zacharie nous renvoie aussi au chapitre 11 de la lettre aux Romains, où il est clairement écrit que l'olivier (l'arbre) représente symboliquement le peuple d'Israël :


    « Le peuple d'Israël est comme un olivier cultivé dont quelques branches ont été coupées ... » (Rom. 11 : 17).


    Or, en poursuivant notre lecture, nous remarquons qu'un non-Juif, considéré comme une branche d'olivier sauvage, peut très bien être greffé sur cet olivier cultivé. Tout comme un Juif qui renonce à son incrédulité serait greffé à nouveau sur l'arbre d'où il vient :


    « Toi qui n'es pas juif, tu es la branche naturelle d'un olivier sauvage : on l'a coupée et greffée, contrairement à l'usage naturel, sur un olivier cultivé. Les Juifs, eux, sont les branches naturelles de cet olivier cultivé : il sera donc beaucoup plus facile de les greffer de nouveau sur l'arbre auquel ils appartenaient déjà. » (Rom. 11 : 24).


    Ces deux hommes pourraient donc être, à l'image de ces branches greffées sur l'olivier cultivé, un Juif messianique (la branche naturelle regreffée) et un croyant non-Juif (la branche sauvage greffée).


    Si cela reste une supposition, ce qui est certain, c'est que ces deux hommes seront humbles et repentants :


    « J'enverrai mes deux témoins, habillés d'étoffes grossières, ... » (Apoc. 11 : 3).
    Et, tout comme pour Moïse et Élie, Dieu leur donnera le pouvoir d'accomplir des signes et des miracles impressionnants.


    « Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu'il ne tombe pas de pluie durant le temps où ils transmettent le message de Dieu. Ils ont également le pouvoir de changer l'eau en sang ; ils ont encore le pouvoir de frapper la terre de toutes sortes de fléaux aussi souvent qu'ils le veulent. » (Apoc. 11 : 6).

     


    Pourquoi deux témoins ?


    Cet ultime témoignage qui sera donné au monde aurait très bien pu être fait par plusieurs personnes, mais certainement pas un seul témoin, car selon l’Écriture, la présence de deux personnes au moins est requise pour attester d'un crime commis :


    « Le témoignage d'une seule personne ne suffit pas pour condamner un homme soupçonné d'avoir commis un crime, un délit ou tout autre faute. Les faits ne peuvent être établis que sur le témoignage de deux ou trois personnes. » (Deut. 19 : 15).


    Cette règle est tellement importante qu'elle est mentionnée à plusieurs reprises, autant dans le Tanakh (Premier testament) que dans le Nouveau testament :


    « Mais s'il refuse de t'écouter, prends une ou deux autres personnes avec toi, afin que, comme le déclare l’Écriture, 'toute accusation soit appuyée par le témoignage de deux ou trois personnes.'' » (Matt. 18 : 16). Voir aussi Nom. 35 : 30 ; Deut. 17 : 6 ; II Cor. 13 : 1 ; I Tim. 5 : 19 et Héb. 10 : 28).


    C'est du reste la raison pour laquelle nous remarquons que les messagers du Seigneur, qu'ils soient des anges ou des hommes, sont au moins deux, pour autant que leur message soit une accusation suivie d'une condamnation divine. (Dans le cas d'un avertissement ou d'une simple accusation, la présence d'une seule personne était suffisante).


    «Vers le soir les deux anges arrivèrent à Sodome. » (Gen. 19 : 1).
    « Après ces événements, Moïse et Aaron allèrent trouver le Pharaon et lui dirent : » (Ex. 5 : 1).


    Cette habitude d'aller deux par deux se retrouve également dans le Nouveau testament, mais notez qu'il n'a jamais été dit de faire du porte à porte !


    « 1 Après cela, le Seigneur choisit soixante-douze autres hommes et les envoya deux par deux devant lui dans toutes les villes et tous les endroits où lui-même devait se rendre (...) 7 Demeurez dans cette maison-là, mangez et buvez ce que l'on vous y donnera, car l'ouvrier a droit à son salaire. Ne passez pas de maison en maison. » (Luc 10 : 1 et 7). Voir également Marc 6 : 7.


    « Barnabas et Saul, ainsi envoyés par le Saint-Esprit, se rendirent à Séleucie d'où ils partirent en bateau pour l'île de Chypre. » (Actes 13 : 4).


    Et même après le différent qui eut lieu entre Paul et Barnabas, les deux hommes choisirent chacun un collègue pour voyager et prêcher ensemble :


    « Barnabas prit Marc avec lui et s'embarqua pour Chypre, tandis que Paul choisit Silas et partit, après avoir été confié par les frères à la grâce du Seigneur. » (Actes 15 : 39-40).

     


    Quelle sera leur mission ?


    Si certains croyants sont impatients de voir arriver ces deux hommes, sachez toutefois qu'ils ne seront pas appréciés par la majorité des gens, car ils auront, non seulement averti le monde et ses dirigeants de la nécessité d'une repentance sincère avant le retour glorieux du Messie, mais ils dénonceront aussi toutes les injustices et les crimes commis par l'humanité tout au long des siècles. De plus, leur message sera accompagné de signes terribles que l'humanité n'acceptera évidemment pas !

    C'est pour cette raison qu'on essayera de les faire taire, mais ceux qui voudront leur faire du mal, pendant le temps de leur mission, seront mis hors d'état de nuire par la puissance de leur parole. Mais dès que le temps de leur témoignage sera terminé, ils seront tués à Jérusalem par la « bête ».


    « 5 Si quelqu'un cherche à leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et détruit leurs ennemis (...) 7 Quand ils auront fini de proclamer leur message, la bête qui sort de l'abîme les attaquera. Elle les vaincra et les tuera. » (Apoc. 11 : 5-7).


    « Les habitants de la terre seront heureux de la mort de ces deux hommes ; ils s'en réjouiront et s'enverront des cadeaux les uns aux autres, parce que ces deux prophètes auront causé bien des tourments aux habitants de la terre. » (Apoc. 11 : 10).


    Mes amis, ces deux hommes ne viendront pas pour organiser des campagnes d'évangélisation ni pour faire des adeptes, et encore moins pour se remplir les poches ! Non, ils viennent pour avertir l'humanité une toute dernière fois avant le Grand Jour de la colère du Seigneur :


    « A vrai dire le Seigneur Dieu ne fait rien sans révéler ses intentions à ses serviteurs les prophètes. » (Amos 3 : 7).


    «Voici en effet le Seigneur : il arrive dans un feu, ses chars sont comme l'ouragan. Rempli d'indignation, il vient exercer sa colère et réaliser sa menace dans un bouquet de flammes. C'est par le feu et par l'épée que le Seigneur se fera juge contre tous les humains. Il y aura beaucoup de victimes » (Esaïe 66 : 15-16).


    Ce ne seront pas des pasteurs « doucereux » qui se satisferont d'entendre les « amennn » à répétition et autres flatteries que l'on peut parfois entendre dans certaines assemblées ! Ils parleront avec force, vérité et détermination, sans compromis ni hypocrisie. Pensez-vous du reste que Yéchoua parlait autrement à ses interlocuteurs ?


    « car il n'était pas comme leurs maîtres de la loi, mais il les enseignait avec autorité. » (Matt. 7 : 29).

     


    Quand viendront-ils ?


    Nous savons que la mission des deux témoins durera 1260 jours :


    « ... ils transmettront le message de Dieu pendant ces mille deux cent soixante jours. » (Apoc. 11 : 3).


    Ce qui représente trois ans et demi, mais aussi quarante-deux mois pendant lesquels Jérusalem sera foulé aux pieds par les nations. Ce sera « le temps des nations » :


    « Mais laisse de côté la cour extérieure du temple ; ne la mesure pas, car elle a été donnée aux païens, qui piétineront la ville sainte pendant quarante-deux mois. » (Apoc. 11 : 2).


    « ... les païens piétineront Jérusalem jusqu'à ce que leur temps soit achevé. » (Luc 21 : 24).


    Or, cette période de 42 mois correspond exactement au temps donné à la « bête » :
    « 5 La bête fut autorisée à prononcer des paroles orgueilleuses et insultantes pour Dieu ; elle reçut le pouvoir d'agir pendant quarante-deux mois (...) 7 Elle fut autorisée à combattre les membres du peuple de Dieu et à les vaincre... » (Apoc. 13 : 5-7).


    « ... Je le jure, au nom du Dieu qui vit pour toujours, ces événements dureront trois ans et demi. Ils prendront fin quand la puissance du peuple de Dieu sera entièrement brisée. » (Dan. 12 : 7).


    C'est donc pendant cette période de 42 mois que les deux témoins agiront. Mais si le texte ne nous dit pas précisément le moment de leur arrivée, on peut néanmoins comprendre qu'ils exerceront leur ministère durant la seconde partie de la « 70e semaine de Daniel », puisque leur mission prend fin à la veille du retour du Seigneur, c'est-à-dire juste avant que la septième trompette, qui représente le troisième malheur, ne retentisse.


    « 7 Quand ils auront fini de proclamer leur message, la bête qui sort de l'abîme les attaquera. Elle les vaincra et les tuera. (...) 14 Le deuxième malheur est passé ; mais attention ! Le troisième va venir bientôt. » (Apoc. 11 : 7-14).

     


    Quel sera le lieu de leur ministère ?


    Le texte nous dit qu'il seront mis à mort à Jérusalem, comme ce fut d'ailleurs le cas pour de nombreux prophètes avant eux :


    « Leurs cadavres resteront dans la rue de la grande ville, là où leur Seigneur a été cloué sur la croix. Cette ville est appelée symboliquement Sodome, ou Égypte. » (Apoc. 11 : 8).


    « Jérusalem, Jérusalem toi qui mets à mort les prophètes et tues à coups de pierres ceux que Dieu t'envoie! ... » (Luc 13 : 34).


    Si le lieu principal de leur ministère semble être la ville de Jérusalem, il est tout à fait possible que ces deux hommes voyagent et qu'ils annoncent de temps à autre leur message depuis d'autres endroits dans le monde.


    « Cette Bonne Nouvelle du Royaume sera annoncée dans le monde entier pour que le témoignage en soit présenté à tous les peuples. Et alors viendra la fin. » (Matt. 24 : 14).


    Janvier 2016 Jacquy Mengal

    « La parachah BoRoyaume-Uni : Bientôt des inspecteurs infiltrés dans les églises pour empêcher l’enseignement du mariage traditionnel ? »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Janvier 2016 à 10:08

    Bonjour Caleb,

    Merci d'avoir partagé mon dernier article, mais je pense qu'il n'aurait pas été plus mal de le publier en respectant les espaces et les paragraphes.

    Voici également le lien de l'article :

    http://bibleenquetetemoignage.blogspot.be/2016/01/les-deux-temoins-annonces.html

    Bien à toi et à tous tes lecteurs. happy

    Jacquy Mengal

    2
    Jeudi 21 Janvier 2016 à 15:58

    Bonjour Jacquy,

    Modification réalisée.

    Shalom à toi

    Caleb

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :