• Adam était-il le premier homme ?

     Site: Vie Espoir et Vérité

     

    De nombreux savants affirment que certains ossements exhumés sont des ossements d'humains ayant vécu avant Adam et Ève. Est-ce possible ?

     

    Selon la Bible, Adam et Ève furent les premiers êtres humains vivant sur terre. Or, de nombreux savants affirment que certains ossements exhumés sont des ossements d'humains ayant vécu avant Adam et Ève. Est-ce possible ? Notre réponse à cette question est basée sur la prémisse selon laquelle le Dieu Créateur existe et selon laquelle la Bible est Sa révélation infaillible à l'humanité.

     

    Que dit la Bible ?

    D'après le premier chapitre de la Genèse, après la création de la flore, de la vie marine, des  oiseaux et autres animaux, « Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance… Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme » (versets 26-27).

    Genèse 2:7 ajoute des détails concernant la création de l'homme. Aucune autre créature physique n’a été faite à l'image et à la ressemblance de Dieu. Le restant du chapitre deux et les chapitres trois, quatre et  cinq résument comment Dieu créa la première femme, et comment la famille humaine s’élargit après Adam et Ève.

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • La parachah Thazria

    "Extrait de la Bonne nouvelle du Royaume"
     

    Shabbat du 6 avril 2019

    Cette semaine nous étudions la parachah Thazria (< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier )  commentaire màj de 2014

     

    Pensée :

    “Tout le temps que la plaie sera en lui, il sera impur ; il est impur ; il habitera seul, son habitation sera hors du camp.” (Le 13:46)

    “Et Yéshoua, l’ayant entendu, leur dit, ceux qui sont en bonne santé n’ont pas besoin de médecin, mais ceux qui se portent mal ; Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.” (Mr 2:16-17)

    Nous pensons-nous justes ou pécheurs ? Si nous sommes vus comme justes c’est parce qu’IL nous a justifiés. Si nous sommes « dans le camp » c’est parce qu’IL est venu vers nous pour nous purifier. Si nous nous disons juste et sans péché, nous le faisons menteur et nous nous rendons coupables de « Lachon hara » de mauvaise langue, et notre place est hors du camp.  Ne soyons pas confus ou prétentieux au regard de notre condition de pécheur, mais ne soyons pas d’avantage confus au regard de sa grâce…

    “C’est pourquoi aussi Yéshoua, afin qu’il sanctifiât le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte. Ainsi donc, sortons vers lui hors du camp, portant son opprobre ;” (Heb 13:10-13)

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • La nouvelle Jérusalem

    Résultat de recherche d'images pour "image nouvelle jerusalem"

     

    APOCALYPSE 21:9-21

    La nouvelle Jérusalem

     

    Dans la vision précédente, l’apôtre Jean a vu l’apparition d’un nouveau ciel et d’une nouvelle terre. Au milieu de ce monde nouveau, il a vu descendre la nouvelle Jérusalem, “prête comme une épouse qui s’est parée pour son époux” (21:2). Cette nouvelle Jérusalem représente l’Église du Seigneur parvenue dans sa gloire complète. L’Église occupera une place toute privilégiée dans le monde à venir. Elle sera tellement glorieuse et tellement importante aux yeux de Dieu que le Seigneur donne à Jean une nouvelle vision pour nous faire voir toute la beauté et toute la grandeur de l’Église symbolisée par la nouvelle Jérusalem. À quoi une épouse prête et parée pour son époux peut-elle bien ressembler? La vision d’Apocalypse 21:9 à 22:5 en donne les détails sous l’image d’une ville sainte. La première partie de cette vision nous décrit la structure, les dimensions, les matériaux qui la composent et l’éclat magnifique de sa beauté (21:9-21). La dernière partie (que nous verrons une prochaine fois) nous présente l’intérieur de cette ville et son l’environnement (21:22 à 22:5). 

     

    Thème: La nouvelle Jérusalem est l’Épouse de l’Agneau prête pour son Époux.

     

    1. La gloire de la ville (21:9-11)

    2. Les structures de la ville (21:12-14)

    3. La forme et les mesures de la ville (21:15-17)

    4. Les matériaux de la ville (21:18-21)

     

    1. La lumière éclatante de la ville (21:9-11)

     

    Notons tout d’abord que le verset 9 commence par attirer notre attention sur l’identité de l’ange venu montrer à Jean cette vision grandiose. “Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept dernières plaies vint et me parla…” (21:9).

     

    Quelle est l’utilité de savoir que c’est un des sept anges tenant les sept coupes qui montra l’épouse?

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • La parachah Chémiyniy

    "Extrait de la bonne nouvelle du royaume"

     

    Shabbat du 30 mars 2019

    Cette semaine nous étudions la parachah Chémiyniy (< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier )  commentaire màj de 2011

    Pensée :

    C’est YHVH qui est Élohim.

    “Et le feu sortit de devant YHVH, et consuma sur l’autel l’holocauste et les graisses ; et tout le peuple le vit, et ils poussèrent des cris de joie, et tombèrent sur leurs faces.” (Le 9:24)

    “Eliyahou, le prophète, s’approcha, et dit, YHVH, Élohim d’Avraham, d’Yitshaq, et d’Israël, qu’il soit connu aujourd’hui que toi tu es Élohim en Israël, et que moi je suis ton serviteur, et que c’est par ta parole que j’ai fait toutes ces choses. Réponds–moi, YHVH, réponds–moi, et que ce peuple sache que toi, YHVH, tu es Élohim, et que tu as ramené leur cœur. Et le feu de YHVH tomba, et consuma l’holocauste, et le bois, et les pierres, et la poussière, et lécha l’eau qui était dans le fossé. Et tout le peuple le vit ; et ils tombèrent sur leurs faces, et dirent, YHVH, c’est lui qui est Élohim ! YHVH, c’est Lui qui est Élohim ! Et Eliyahou leur dit, Saisissez les prophètes de Baal, que pas un d’entre eux n’échappe !” (1Ro 18:36-40 )

    Seigneur pour la gloire de Ton Nom, à cause de ceux qui t’aiment et à cause de ceux qui te haïssent manifeste Toi avec éclat, afin que personne ne puisse dire : «Où est l’Élohim d’Israël» ? Que tous apprennent qu’IL ne sommeille ni ne dort Celui qui garde Israël !

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • La Pâque

     Site: monde de demain

     Roderick Meredith (1930-2017)

     

    Dieu décida de réaliser des créatures qui deviendraient réellement Ses fils et Ses filles – des êtres qui seraient directement issus de Lui, et qui posséderaient Sa nature divine (2 Pierre 1 :4) et Son propre CARACTERE, placés en eux, par le Saint-Esprit.

     

    Ces créatures devaient posséder un libre arbitre moral – la capacité de « choisir » entre le bien et le mal. Elles devaient prouver, à travers une vie d’affermissement, qu’elles choisiraient toujours d’obéir à la voie divine, à se soumettre à Dieu, à Le servir et à ne JAMAIS se rebeller.

     

    En conséquence, Dieu décida qu’Il créerait la race humaine à Son image – possédant Son aspect et Sa ressemblance, ainsi que dotée de certaines dispositions, comme la faculté de penser, d’imaginer, de créer, de choisir librement, etc. Dieu avait décidé de permettre à l’humanité de PECHER – sous l’influence de l’archange déchu, Lucifer, qui était devenu Satan le diable. Dieu avait décidé d’autoriser les êtres humains à suivre leur propre voie durant les premières six mille années de l’histoire humaine. Ils devaient écrire les leçons de leur vie, à travers les expériences et la souffrance, quoique pour la plupart, en demeurant incapable d’APPRENDRE réellement ces leçons, jusqu’au moment où Dieu choisirait « d’appeler » surnaturellement chaque individu à comprendre et à se repentir (Jean 6 :44).

     

    Or, comme Dieu avait décrété que « le salaire du péché, c’est la mort » (Romains 6 :23), Il décida que, seule la MORT de Son propre Fils, Jésus-Christ, pourrait pardonner les péchés. « En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irréprochables devant lui […] En lui nous avons la rédemption par son sang, le pardon des péchés, selon la richesse de sa grâce » (Ephésiens 1 :4, 7).

     

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • La parachah Tsav

    "extrait de la Bonne nouvelle du royaume"
     

    Shabbat du 23 mars 2019

    Cette semaine nous étudions la parachah Tsav (< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier )  commentaire màj de 2014

     

    Pensée :

    Moshéh revêtit Aharon des vêtements et des signes de sa charge…

    “Et le grand sacrificateur d’entre ses frères, sur la tête duquel l’huile de l’onction aura été versée et qui aura été consacré pour revêtir les saints vêtements, ne découvrira pas sa tête et ne déchirera pas ses vêtements.” (Le 21:10)

    Déchirer les vêtements était un signe de deuil. Porter le deuil n’était pas requis au Grand Sacrificateur… Or :

    “Et Yéshoua dit, Je le suis (Messie) ; et vous verrez le fils de l’homme assis à la droite de la puissance, et venant avec les nuées du ciel. Et le souverain sacrificateur, ayant déchiré ses vêtements, dit, Qu’avons–nous encore besoin de témoins ?” (Mr 14:62-63)

    Le Grand Sacrificateur fit ce qui n’était pas autorisé à cause de sa dignité ! La rupture de son habit fut le signe de l’abandon de sa charge qui revenait au vrai Grand Sacrificateur, qui l’endossa pour l’éternité : Yéshoua.

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique