• La parachah Thétsavvéh

    "Extrait de la Bonne nouvelle du Royaume"
     

    Shabbat du 16 février 2019

    Cette semaine nous étudions la parachah Thétsavvéh  (< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier )  commentaire màj de 2011

     

    Pensée :

    L’autel des parfums

    “Et tu le mettras vis–à–vis du voile qui est devant l’arche du témoignage, vis–à–vis du propitiatoire qui est sur le témoignage, où je me rencontrerai avec toi.” (Ex 30:6)

    “(…) et des coupes d’or pleines de parfums, qui sont les prières des saints.” (Ap 5:8)

    Quelle vision extraordinaire ! Juste accolé au voile dans le Temple, les parfums représentant les prières des saints brulent et leur fumée de bonne odeur s’élève en léchant le voile qu’elle ne peut franchir… Soudain, dans l’après-midi d’un quatorze aviv, le voile se déchire de haut en bas et la fumée des prières s’engouffre dans le Saint des saints, vers le Témoignage et le propitiatoire (absolution) et à la rencontre ultime… Depuis, la fumée de bonne odeur développe ses effluves en permanence… Étienne le confirmera :

    “Et il dit, Voici, je vois les cieux ouverts, et le Fils de l’homme debout à la droite d’Élohim.” (Ac 7:56)

     

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Continuité du Sabbat entre judaïsme et christianisme

    Par BACHIOCHI Samuele 

     Résultat de recherche d'images pour "image shabbat"

     

    Ma première raison pour croire dans la permanence de l’observation du Sabbat, est la continuité marquée entre le judaïsme et le christianisme que je perçois dans le Nouveau Testament. Historiquement, les vues de l’abrogation et de la substitution du Sabbat, ont été basées largement sur la supposition que la venue du Christ occasionna une discontinuité radicale entre l’Ancien et le Nouveau Testament, la loi et la grâce, le judaïsme et le christianisme. L’abandon du Sabbat et l’adoption du Dimanche sont vus comme l’évidence la plus manifeste de cette discontinuité radicale.

     

    La discontinuité alléguée.

    Il est allégué que les premiers convertis qui acceptèrent le Christ comme leur Messie et Sauveur, se sont perçus immédiatement comme le « nouveau peuple d’Israël », d’un nouveau Moïse et d’une nouvelle foi. Censément, ils se rendaient compte que la dispensation de la loi était passée et que maintenant ils vivaient dans la dispensation de la grâce.

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Les Evangiles et le Nouveau Testament, des documents fiables ?

    Avec la frise ci-dessous, découvrez où et quand les différents écrits du Nouveau Testament ont été rédigés. (c'est une proposition parmi d'autres)

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • La parachah Théroumah

    "Extrait de la bonne nouvelle du royaume"
     

     

    Shabbat du 9 février 2019

    Cette semaine nous étudions la parachah Théroumah  (< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier )  commentaire màj de 2011

     

    Pensée :

    “Ils me feront un sanctuaire, Je demeurerai en eux.” (Ex 25:8)

    La Parole d’Élohim relative à la construction du Mishkan dans le désert résonnait déjà au-delà de l’aspect matériel d’une tente et plus tard d’un temple de pierre… Construction pour laquelle Salomon dira : “Mais Élohim habitera–t–il vraiment avec l’homme sur la terre ? Voici, les cieux, et les cieux des cieux, ne peuvent te contenir ; combien moins cette maison que j’ai bâtie !” (2Ch 6:18)

    Alors où Élohim peut-IL demeurer avec l’homme ?

    “Et la Parole devint chair, et a planté sa tente parmi nous, et nous vîmes sa gloire, une gloire comme de l’unique engendré du Père, pleine de grâce et de vérité ;” (Jn 1:14)

    “Yéshoua répondit et lui dit, Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; et nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.” (Jn 14:23)

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Les Sept Esprits du Mal (1/7: l'esprit guirgasien)

     

    « Quand l’Éternel, ton Dieu, t’aura introduit dans le pays où tu entres pour le posséder, et qu’Il aura chassé de devant toi des nations nombreuses, le Héthien, et le Guirgasien, et l’Amorrhéen, et le Cananéen, et le Phérésien, et le Hévien, et le Jébusien, sept nations plus nombreuses et plus fortes que toi, et que l’Éternel, ton Dieu, les aura livrés devant toi, et que tu les auras frappés, tu les détruiras entièrement comme un anathème ; tu ne traiteras point alliance avec elles, et tu ne leur feras pas grâce ! » Deutéronome 7, 1-2

     

    Nous avons là les instructions de Dieu données au peuple d’Israël avant son entrée dans la terre promise.

    Cela signifie que chacun d’entre nous, tout comme l’église dans son ensemble, nous devons être capables de soumettre ces sept nations pour pouvoir entrer dans notre Héritage Spirituel !

    Ces sept nations (ou peuples) sont :

    - le Guirgasien,
    - le Jébusien.
    - l’Amorrhéen,
    - le Héthien,
    - le Cananéen,
    - le Phérésien et
    - le Hévien.

     

    Ces nations étaient de vrais peuples dans le passé.

    Elles représentent maintenant sept sortes d’Esprits méchants, qui sont les contreparties mauvaises des Sept Esprits de Dieu  Apocalypse 3, 1 et Apocalypse5, 6 ;  Zacharie 4, 10

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • La parachah Michpatiym

    "Extrait de la Bonne nouvelle du Royaume"
     

     
     
    Shabbat du 2 février 2019
     
    Cette semaine nous étudions la parachah Michpatiym  (< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier )  commentaire màj de 2009
     
    Pensée :
     
    “Et Moshéh monta sur la montagne, et la nuée couvrit la montagne. Et la gloire de YHVH demeura sur la montagne de Sinaï, et la nuée la couvrit pendant six jours ; et le septième jour IL appela Moshéh du milieu de la nuée.” (Ex 24:15-16)
     
    “Et après six jours, Yéshoua prend avec lui Pierre, et Jacques, et Jean son frère, et les mène à l’écart sur une haute montagne…Comme il parlait encore, voici, une nuée lumineuse les couvrit ; et voici une voix de la nuée, disant, Celui–ci est mon fils bien–aimé, en qui j’ai trouvé mon plaisir ; écoutez–le.” (Mt 17:1-5)
     
    Élohim se tient dans la nuée, celle qui remplit le sanctuaire dans le désert et aussi le premier Temple de Jérusalem ; notre Élohim dont la lumière est « insupportable » appelle un homme tel Moshéh à y pénétrer… Que penser des disciples tels Pierre, Jacques et Jean, qui en présence de Yéshoua ont a priori le même privilège… 

    Lire la suite...

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique